Mondialisation et « libre-échange »

  • Articles
  • No 65 - été 2016

    Forum social mondial 2016

    Un Forum au cœur de l’Empire

    Du 9 au 14 août prochains, Montréal accueillera le Forum social mondial. Plus de 50 000 personnes sont attendues pour cet événement phare du mouvement altermondialiste, dont les représentant·e·s de 5 000 organisations de la société civile de 120 pays, pour participer à plus de 1 500 activités.

  • Dossier : Repenser l’alimentation

    Alimentation et libre-échange

    Un modèle insoutenable

    Dossier : Repenser l’alimentation

    Avoir une bonne alimentation n’est pas si compliqué. Il s’agit entre autres d’acheter des produits frais, de qualité, conçus à proximité par de petits producteurs. Il faut éviter les OGM et les pesticides, et cela, en favorisant les produits de l’agriculture biologique. Il est nécessaire de résister à l’agro-industrie, à ses mets fades, gras, sucrés, remplis d’additifs alimentaires. Pourtant, ces choix élémentaires pourraient devenir encore plus difficiles qu’ils ne le sont déjà, à cause des accords de libre-échange.

  • No 66 - oct. / nov. 2016

    This Changes Everything

    L’urgence de réagir

    Naomi Klein est sans contredit l’une des figures les plus connues de la gauche altermondialiste occidentale depuis trois lustres. Cette intellectuelle engagée a réussi à attirer l’attention des journalistes et d’un certain public en écrivant des essais percutants tels No Logo (1999), Fences and Windows (2002), The Shock Doctrine (2009) et This Changes Everything (2014). De plus, Klein a donné une forme de prolongement à ses œuvres littéraires en les adaptant pour le septième art.

  • Dossier : Europe - Peuples en (...)

    Dossier : Europe - Peuples en mouvement

    L’Europe et nous

    Pour le meilleur et pour le pire

    Il est bien connu que les Québécois·es sont un peu Européen·ne·s par l’origine et la culture, et Américain·e·s par leur appartenance géographique. De ces deux identités, la secon­de semble souvent l’emporter. Ce qui se déroule sur le continent européen paraît souvent lointain et peu relié à notre réalité. Dans notre désir de nous créer de nouvelles attaches, nos regards se tournent plutôt vers les pays émergents, en Asie, en Afrique ou en Amérique du Sud, plutôt que vers la vieille Europe.

  • No 53 - février / mars 2014

    International

    Entre Gagarine et l’Archipel du Goulag

    Sotchi. Des Jeux olympiques risqués

    Présentant moins de disciplines, de nations et d’athlètes participants, et la réalité hivernale étant inconnue de plusieurs pays, les Jeux olympiques d’hiver avaient jusqu’ici été moins onéreux que les Jeux d’été. Or, tout porte à croire que les Jeux de Sotchi seront les plus chers de l’histoire olympique en chiffres absolus. On évoque déjà la somme effarante de 36 milliards de dollars. Derrière ce chiffre, on trouve des enjeux bien spécifiques.

  • No 53 - février / mars 2014

    International

    Changement de garde à la tête d’ONU-Femmes

    Le 10 juillet 2012, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, annonçait la nomination de Phumzile Mlambo-Ngcuka au poste de directrice générale de l’Entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, aussi appelée ONU-Femmes. Politicienne aguerrie originaire d’Afrique du Sud, Phumzile Mlambo-Ngcuka est dotée d’une riche expertise dans la promotion des droits des femmes.

  • No 51 - oct. / nov. 2013

    Travail

    Le Club Med : le miroir aux alouettes ?

    Attiré.e.s par des lieux de travail magnifiques, voire paradisiaques, un peu partout à travers le monde, bon nombre de jeunes et de moins jeunes se lancent à corps perdu dans la profession de GO (gentils organisateurs) au service des GM (gentils membres). Mais dès que l’on s’intéresse un peu aux GO, que l’on soulève délicatement le voile et qu’on accède à quelques documents, la réalité apparaît beaucoup moins idyllique…

  • No 49 - avril / mai 2013

    Paradis fiscaux

    Les pompiers pyromanes

    Les citoyens et citoyennes de nombreux pays se serrent la ceinture parce que leur gouvernement a renfloué à coup de milliards des banques aux comportements irres­ponsables. Pendant ce temps, ces mêmes banques et des comptables « créatifs » accumulent les magouilles et les combines pour permettre aux plus riches d’échapper à l’impôt par le biais des paradis fiscaux. Cette situation n’est plus dénoncée uniquement par la gauche, mais par des représentants vénérables de l’ordre néolibéral. Faut-il les prendre au sérieux ?

  • Dossier : Démocratiser l’économie

    Dossier : Démocratiser l’économie

    La taxe sur les transactions financières

    Difficiles avancées

    Les marchés financiers occupent une place plus que considérable dans l’économie contemporaine. Les gouvernements abdiquent de leur autonomie afin de prendre les décisions qui les rassureront le mieux possible. Leurs excès rendent les populations victimes des débâcles qu’ils provoquent. Ils échappent à toute réglementation, à toute reddition de compte. Les sommes faramineuses qu’ils accumulent ne sont pas redistribuées. Aucun secteur de l’économie ne s’émancipe si aisément de toute forme de contrôle.

  • No 50 - été 2013

    Pour la démocratie

    Éloge de la fuite

    La transparence devrait être l’un des plus importants fondements de la démocratie. Seuls des individus informés sont aptes à prendre des décisions éclairées. Pourtant, beaucoup de politiques sont adoptées sous le couvert du secret et plusieurs pratiques économiques inacceptables n’existent que parce qu’elles sont cachées. Il arrive toutefois que certains individus courageux provoquent d’importantes fuites de documents. À leurs propres risques et pour le bien collectif.

  • No 46 - oct. / nov. 2012

    International

    Conférence Rio +20

    L’avenir que nous voulons ?

    L’implication québécoise au Sommet des peuples, au Forum des parties prenantes et à la Conférence Rio+20 a été active tout au long du déroulement de ces événements en juin au Brésil. L’un des objectifs de la société civile était de dénoncer les prises de position en matière sociale et environnementale des gouvernements Harper et Charest. Dans la foulée du désengagement canadien du protocole du Kyoto et de la promotion du Plan Nord par le gouvernement québécois, la voix des militantes environnementalistes, des Premières Nations, des syndicalistes, des étudiantes s’est fait entendre jusqu’au Brésil.

Rechercher un article, un auteur ou un sujet

Thèmes de recherche

Les auteur.e.s