Emancipation, insubordination, insurrection

  • Articles
  • Dossier : Changer le monde - (...)

    Présentation du dossier du numéro 66

    Changer le monde - Où allons-nous ?

    Changer le monde pour qu’il soit plus juste, démocratique, égalitaire, libre, inclusif et en équilibre avec l’environnement est un projet naïf et téméraire, qui nécessite une lutte constante marquée par d’incessants reculs et avancées. Les forces du statu quo libéral capitaliste sont si écrasantes qu’il devient facile de renoncer à se mobiliser contre elles. Antonio Gramsci soulignait l’importance de conjuguer « le pessimisme de la raison et l’optimisme du cœur ». D’où ce dossier à la candeur assumée, celle de faire comme si l’on pouvait réussir à faire courber les pouvoirs, sachant que la volonté et les idées sont aussi des moteurs de l’histoire.

  • No 66 - oct. / nov. 2016

    Éditorial du numéro 66

    Changer et rester soi-même

    Depuis la crise financière de 2008, le capitalisme n’a pas eu à produire de nouvelles idées pour assurer sa domination et continuer à approfondir les inégalités à travers le monde. Les politiques d’austérité s’imposent par la force ; les seules idéologies qui plaisent encore à l’oligarchie sont celles qui canalisent le sentiment d’injustice vers la haine de l’autre : la musulmane, le Mexicain, le queer, l’Autochtone, la syndiquée, le réfugié. Pour les forces de gauche, cette stagnation idéologique est paradoxalement une opportunité à saisir pour se faire entendre et mettre de l’avant leurs idéaux. Pour cela, la vitalité de nos espaces médiatiques est un enjeu de première importance. Les idées comptent ; il faut les défendre et les promouvoir.

  • No 61 - oct. / nov. 2015

    À l’origine de Tricofil

    L’occupation de 1972

    Devenue un mythe dans l’imaginaire québécois, l’histoire de Tricofil à Saint-Jérôme (1974-1982) s’inscrit parmi les plus exaltants récits ouvriers de notre histoire. Si les faits saillants de l’aventure autogestionnaire sont passablement connus, rarement aborde-t-on ses conditions d’émergence du point de vue de l’autonomie collective. Cet article s’intéresse ainsi à une étape d’incubation décisive qui mènera au rachat de l’usine textile par les travailleuses et travailleurs : l’occupation de 1972.

  • Dossier : Sexe

    Dossier : Sexe

    Sexe et liberté

    Anne Archet parle de sexe – ça vous étonne ? –, mais pas que. Elle se décrit comme une héroïne sans emploi, une pétroleuse, une nymphomane, une pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gitinoise et menteuse par-dessus le marché. Sur le Web, elle jase politique, faits divers sexualo-macabres/cocasses et raconte des orgies et perversions en tout genre. Dans les librairies, elle fait un carton avec le Carnet écarlate, des fragments érotiques lesbiens publiés par les Éditions remue-ménage. Telle une succube, Anne Archet préfère vivre dans l’ombre, alors on a fait une entrevue toute virtuelle.

  • No 60 - été 2015

    Grève sociale du 1er mai

    Les profs à l’école de la grève

    Après une année d’austérité intensive au Québec, plusieurs appelaient de leurs vœux pour le premier mai 2015 une riposte à la hauteur des attaques. Il est vrai que la mobilisation fut d’une rare ampleur : perturbations et blocages à travers le Québec, plus de 800 organismes communautaires en grève de même qu’un étrange mouvement de débrayage provenant de 30 syndicats de cégeps qui suscite bien des questions.

  • No 63 - février / mars 2016

    Éditorial du no 63

    De bonnes raisons de désobéir en 2016

    En kiosque

    Nous vivons dans un ordre social, politique et économique injuste qui déjoue l’alternance politique pour éroder à la fois les acquis sociaux et la résistance. Plus cette injustice s’approfondit et plus les privilèges à protéger pour une minorité sont grands. Dès lors, la réponse donnée par les gouvernements à toute forme de contestation citoyenne est toujours plus répressive, protégeant ainsi la classe privilégiée proche du pouvoir.

  • Dossier : Nouvelles résistances,

    Syndicalisme stratégique

    Nouvelles perspectives d’agitation contre l’austérité

    Dossier : Nouvelles résistances, nouvelles voies d’émancipation

    Vraiment, qu’y a-t-il de nouveau dans les formes de mobilisation qui se déploient depuis 2014 ? À partir de Montréal, nous exposerons quelques aventures de réseautage et les espoirs déçus qui s’en sont suivis. Tout en présentant une cartographie éclectique de ce qui bouge, a bougé ou bougera, nous insisterons sur le syndicalisme stratégique, lequel nous paraît un peu nouveau. Nous parlerons surtout du point de vue de l’enseignement supérieur.

  • Dossier : Nouvelles résistances,

    Dossier : Nouvelles résistances, nouvelles voies d’émancipation

    Militantismes et engagement politique à l’ère du numérique

    Le cyberactivisme contemporain [1] s’enracine dans ces mouvements qui, au début des années 1970, cherchèrent à politiser le phénomène des télévisions communautaires afin qu’elles deviennent véritablement citoyennes, de même que dans les initiatives ayant fait émerger des connexions nouvelles entre les dimensions locale et globale des luttes sociopolitiques des activistes s’appuyant sur les médias et les outils numériques.

Rechercher un article, un auteur ou un sujet

Thèmes de recherche

Les auteur.e.s