Articles

  • No 15 - été 2006

    Irlande du Nord

    Dissidences

    Une entrevue avec Anthony McInthyre

    Originaire du quartier Lower Ormeau, dans le sud de Belfast, Anthony McInthyre a vu naître la violence politique en Irlande du Nord à la fin des années 60. Comme de nombreux jeunes catholiques, il a choisi la voie des armes pour défendre sa communauté. En 1973, à l’âge de 16 ans, il devint membre de l’Irish Republican Army (IRA). Un an plus tard, il fut arrêté et emprisonné pour participation à cette organisation clandestine. Relâché en 1975, il retourna en prison en 1976 pour le meurtre d’un paramilitaire protestant. En 1978, il se joignit au Blanket Protest 1 après avoir perdu son statut de prisonnier politique 2 à la suite d’une tentative d’évasion ratée. En prison, il entreprit des études universitaires et s’occupa d’ateliers de discussion sur l’histoire de l’Irlande. Sorti de prison en 1992, il devint membre du Sinn Féin et poursuivit des études doctorales. Déçu de la nouvelle orientation adoptée par les dirigeants du Sinn Féin et opposé aux Accords du Vendredi saint [1], Anthony McInthyre abandonna le mouvement républicain en 1998. Depuis, il est journaliste et l’un des fondateurs de la revue en ligne The Blanket (http://lark.phoblacht.net), qui se veut une tribune libre et ouverte aux différents courants de pensée. Anthony McInthyre nous a accordé une entrevue dans laquelle il nous livre ses pensées sur le Sinn Féin, les Accords du Vendredi saint, l’avenir de l’Irlande du Nord et la revue The Blanket.

  • No 15 - été 2006

    Journalisme de combat

    Lysiane Gagnon

    par Claude Rioux

    De même qu’il n’y a pas de rhume sans goutte au nez, il n’y a pas de « débat de société » sans Lysiane Gagnon. Réjouissons-nous au moins de la médiocrité de sa plume, car les prochaines générations n’auront sans doute pas à se taper sa boue sémantique dans une quelconque anthologie de la presse québécoise. Cependant il faut bien l’admettre, elle a du courage. Pour promouvoir les bienfaits de la vie des gens riches et chiants, Lysiane Gagnon est prête à tous les sacrifices. Passer pour une brute sans (...)

  • No 15 - été 2006

    Espagne 1936-1939

    Buenaventura Durruti

    par Christian Brouillard

    La Révolution espagnole de 1936, comme tous les processus de changements sociaux dans l’histoire humaine, a légué à la postérité bien des enseignements et aussi pas mal de légendes. Parmi les figures mythiques ressortant le plus de cette période, on peut souligner celle de Buenaventura Durruti.
    Durruti naquit à León en Espagne en 1896, où il commença à travailler à l’âge de 14 ans comme cheminot. En 1917, l’Union general de trabajadores (Union générale des travailleurs, UGT) lance une grève dans laquelle (...)

  • No 15 - été 2006

    Espagne 1936-1939

    Révolution et Guerre civile

    par Louis Gill

    Il y a soixante-dix ans, le 18 juillet 1936, éclatait en Espagne une insurrection militaire dirigée par le général Francisco Franco, dont l’objectif était de renverser le gouvernement républicain démocratiquement élu cinq mois plus tôt, le 16 février, et d’écraser la révolution sociale en marche depuis lors. C’était le début d’une guerre civile qui allait durer près de trois ans, jusqu’en mars 1939, faire près d’un million de morts et se solder par la victoire de Franco et l’instauration d’une dictature qui a (...)

  • No 15 - été 2006

    France : lutte contre le Contrat première embauche

    Bouffée de réel du printemps

    par Alexandre et Daniel Constanzo

    Le printemps aura donné lieu à un mouvement de révolte des étudiants et des lycéens, entre autres, contre le Contrat Première Embauche (CPE) destiné aux « jeunes » sans qualification, « ceux-là » en somme qui auront animé les émeutes de l’automne, provoquant la proclamation d’un état d’urgence – ce que l’on n’avait pas vu depuis la Guerre d’Algérie. Mais que signifiait exactement ce mouvement contre ce que le sens commun considérait comme un projet censé réduire le chômage et instituer la flexibilité dont les entreprises ont besoin ?

  • No 15 - été 2006

    Turquie

    L’épine Kurde

    par Guertin Tremblay

    Les récentes violences au Kurdistan turc nous rappellent que l’épineuse question kurde est loin d’être réglée. Après des années de politiques négationnistes et de répression brutale, Ankara vise désormais à rassurer ses voisins européens de sa bonne volonté envers ses populations minoritaires. L’adhésion inévitable de la Turquie au groupe des vingt-cinq devra néanmoins être justifiée par de profondes réformes, et les Kurdes réclament des mesures concrètes face au sous-développement de l’Anatolie orientale. L’armée, omniprésente dans les affaires de l’État en se proclamant l’unique garante du Kémalisme, observe attentivement les manœuvres du premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

  • No 15 - été 2006

    La mission canadienne en Afganistan

    L’autre guerre pour le pétrole

    par Benoit Renaud

    Environ 2 300 soldats canadiens sont basés dans le sud de l’Afghanistan depuis le début février dans le cadre de l’opération de l’OTAN, en appui à la guerre menée par les États-Unis depuis octobre 2001. Pour une période d’un an, qui pourrait être prolongée, le Canada fournit le plus important contingent et assume le commandement de cette force.

  • No 15 - été 2006

    Pensée politique de gauche

    La pensée politique de gauche

    Une entrevue avec François Cyr

    François Cyr, est avocat et professeur de politique. Militant syndical et de la gauche politique québécoise depuis nombre d’années, il fut l’un des fondateurs et animateurs du Rassemblement pour l’alternative progressiste puis de l’Union des forces progressistes. Il est mainteant membre du Comité de coordination national de Québec solidaire à titre de responsable aux orientations. À bâbord ! s’est entretenu avec lui sur la vision et la pensée politique du nouveau parti de gauche sur la scène politique québécoise. Il s’exprime ici à titre personnel.

  • No 15 - été 2006

    Chronique éducation

    L’activité physique à l’école : des neurones sains dans un corps actif

    Branle-bas de combat, ces temps-ci, dans les commissions scolaires et les écoles primaires du Québec. C’est qu’à l’occasion d’un ajout de 90 minutes à la semaine demandé pour septembre par le ministère de l’Éducation, du Loisir et des Sports (MELS), on procède en ce moment à une importante révision de la grille horaire du primaire : et là, les choses se compliquent. Voici comment le problème se présente.
    D’abord, à compter de septembre, il y aura introduction de l’anglais dès la première année. Ensuite, les (...)

  • No 15 - été 2006

    Chronique de l’émancipation créatrice

    Luttes hégémoniques et indétermination

    par Ricardo Peñafiel

    En débutant cette chronique sur l’émancipation créatrice, j’évoquais un double problème : sans un projet cohérent et général (holistique), permettant aux luttes partielles de se rapporter à un cadre de références (utopique) commun, les actions de résistance restent impuissantes vis-à-vis du statu quo qu’elles ne parviennent pas à questionner « radicalement » ; mais d’un autre côté, en établissant ce cadre général permettant aux luttes partielles de se coaliser, surgit alors le danger, maintes fois confirmé par (...)

  • No 15 - été 2006

    Gestion municipale de l’eau

    Un cas d’eau offert au privé

    par Yves Bellavance

    Les journalistes ont le don de nous étonner. Après trois années de gouvernement Charest, ils nous claironnent que, malgré ses promesses, ce gouvernement n’a accouché que de petites souris inoffensives. Comment ça, pas de PPP ? La 25, le CHUM, les CHSLD, les haltes routières, une partie du parc national du Mont Orford, ce n’est quand même pas que de la théorie !

  • No 15 - été 2006

    Les réformes de Harper en matière de justice

    À qui profite le crime ?

    par Normand Forgues-Roy

    À l’ouverture de la présente session parlementaire, le gouvernement de Stephen Harper a présenté une réforme musclée du système de justice. Sous des couverts de loi et d’ordre, les changements proposés pourraient en fait alimenter des super-prisons opérées par des compagnies privées. Si l’idée a de quoi faire sourciller, c’est pourtant la crainte de criminologues, de syndicats et de citoyens inquiets.

  • No 15 - été 2006

    Contrôle du corps des femmes

    La médicalisation de la sexualité

    par Nesrine Bessaïh

    Après la médicalisation du cycle menstruel (AB ! #12), de l’accouchement (AB ! #13) et de la reproduction (AB ! #14), la Coalition pour la santé sexuelle et reproductive vous propose un regard critique sur la médicalisation de la sexualité. Dernier volet de cette série d’articles où nous tenterons de rester lucides sans devenir lubriques.

  • No 15 - été 2006

    Charest : le désastre continue

    par Nicole de Sève

    Si le passé est garant de l’avenir, nous ne sommes pas au bout de nos peines avec le gouvernement Charest. Même si l’embellie dans les sondages liée à l’élection du gouvernement Harper s’effrite, il serait téméraire de sous-estimer que pour une fraction importante de la population québécoise, le renouvellement du fédéralisme dans le sens des aspirations historiques du Québec reste un rêve inachevé qui ne veut pas mourir.

  • No 15 - été 2006

    Atenco

    Répression Brutale au Mexique

    par Claude Rioux

    Atenco est ce village de l’est de la ville de Mexico dont les habitants ont résisté, en 2002, à la tentative d’expropriation de leurs terres par le gouvernement fédéral, qui voulait y construire un nouvel aéroport international. La résistance des paysans avait été si radicale et acharnée, avec ses marches de dizaines de milliers de paysans armés de machettes en plein cœur de Mexico, que le président Fox a été obligé d’annuler purement et simplement le projet, humilié. Bien qu’à retardement, la vengeance du gouvernement est terrible, car le 3 mai dernier, c’est à une véritable expédition punitive que se sont livrées les forces policières.

Dossier : L’énergie du désespoir

  • 18 juillet 2008

    Le développement peut-il encore durer ?

    L’énergie du désespoir

    Un dossier coordonné par Gaétan Breton

    Les États-uniens forment moins de 5 % de la population de la planète. Ils utilisent pourtant 40 % de l’énergie. Il est certain, à ce taux, que le reste de la planète ne peut envisager un développement à l’étasunienne et que d’autres modèles vont devoir émerger. Or, le président Bush déclare que le mode de vie des États-uniens n’est pas négociable, ce qui constitue une déclaration de guerre énergétique à la planète entière. Les sources de ce 40 % d’énergie dépassent, pour le moment, largement les frontières (...)

  • 17 juillet 2008

    La politique énergétique du Québec

    par Gaétan Breton

    À la fin de 2004, le gouvernement du Québec publiait son projet de politique énergétique devant faire l’objet d’une commission parlementaire au début de 2005. Cette politique devait remplacer celle qu’avait publiée le gouvernement péquiste en 1998. Elle reprenait d’ailleurs les mêmes lignes de force, faisant des énergies fossiles le centre de la politique et ne mettant nullement l’accent sur les autres formes existantes. Ce faisant, elle se plaçait résolument à la remorque des politiques états-uniennes. (...)

  • 16 juillet 2008

    Libérons-nous de l’énergie

    Oh, la Belle bleue !

    par Jean-François Blain

    Pour marquer la journée de la Terre, quelqu’un me courriellise de magnifiques photos satellite de notre chère planète – étrange, la perplexité que l’on ressent face au simple usage de cette expression… Ici, une tempête de sable se lève sur le nord-est du continent africain, là, le cours inférieur du Nil draine jusqu’à son delta des eaux si chargées de phosphates et d’azotes qu’elles apparaissent comme une traînée d’encre vert fluo dissipée dans la Méditerranée. Plus loin, l’Islande se détache dans (...)

  • 15 juillet 2008

    Un monde à bout d’énergie

    par Évariste Feurtey

    La consommation mondiale d’énergie primaire a augmenté ces dix dernières années de 13 % pour s’établir à un niveau de 9,405 M de T.E.P. Comme nous pouvons le constater à la figure 1 ci-dessous, les combustibles fossiles (pétrole, gaz naturel et charbon) répondent à nos besoins énergétiques à hauteur de 85 %, le reste du gâteau étant partagé par le nucléaire et les énergies renouvelables (hydraulique compris). Cela démontre notre énorme dépendance à l’égard des producteurs de pétrole et de gaz naturel, qui (...)

  • 14 juillet 2008

    À quand la création d’Éole-Québec ?

    par Évariste Feurtey

    Le Canada vient de décider qu’il ne se conformerait pas aux exigences de Kyoto, qui sont pourtant minimales. Le Québec, se glorifiant d’émettre moins de GES que d’autres provinces, prend une direction similaire avec sa nouvelle politique énergétique axée sur les énergies fossiles (exploration gazière dans le Golfe, port méthanier à Cacouna). Les alternatives d’énergie propre sont sciemment négligées en dépit du fait que contrairement aux énergies conventionnelles, qui voient leurs prix augmenter (...)

  • 14 juillet 2008

    Tarifs d’Hydro-Québec

    Du vent dans les compteurs

    par Gariel Sainte-Marie

    Augmenter nos tarifs d’électricité pour rembourser la dette. L’idée a été moussée par le groupe des Lucides et reprise par le gouvernement Charest. À les entendre, notre électricité est comme le gaz des Albertains, mais nous sommes trop nonos pour en tirer profit.

La revue

dans votre poche

Depuis 2013, la revue est disponible au format numérique. Que vous utilisiez un téléphone, une tablette, une liseuse Kindle ou un ordinateur, vous pourrez lire la revue sur le support qui vous convient.

Téléchargez gratuitement une application pour lire la revue À bâbord !

Le module EPUBReader permet de lire les fichiers ePub dans le navigateur Firefox (MAC, PC)

Le logiciel FBReader (MAC, PC, Linux, Android, Blackberry)

Le logiciel Calibre (MAC, PC, Linux)

Le logiciel Adobe Digital Editions (MAC, PC)

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application Google Play Livres (MAC, PC, iPad/iPhone, Android).

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application:
Google Play Livres pour Android
Google Play Livre pour iPhone/iPad

Kindle pour liseuse Kindle

iBooks pour iPhone/iPad

Le logiciel FBReader pour Blackberry