Beaulieu, Elsa

  • Articles
  • No 27 - déc. 2008 / jan. 2009

    L’écoféminisme

    Une nouvelle alliance

    Devant l’ampleur des problèmes écologiques, énergétiques et alimentaires à l’échelle de la planète, ainsi que devant l’accroissement effréné des violences et des inégalités sociales, il est urgent de créer des alliances entre les différentes luttes progressistes et plus particulièrement entre les luttes féministes, écologistes et pour la justice sociale.

  • No 27 - déc. 2008 / jan. 2009

    Observatoire des luttes

    Plus de 500 femmes toujours rebELLEs !

    En octobre avait lieu Toujours RebELLEs : le premier rassemblement pancanadien des jeunes féministes. Nous étions 531 jeunes femmes de 14 à 35 ans, de toutes les régions du Canada. Imaginez l’enthousiasme ! Nous avons réaffirmé la pertinence du féminisme et discuté d’enjeux en lien avec la montée de la droite au Canada : la féminisation de la pauvreté et les conséquences du néolibéralisme, l’hypersexualisation et la marchandisation du corps des femmes ainsi que le racisme et l’hétérosexisme. Le passage à l’action était aussi à l’honneur, avec des ateliers de résistance créative (certaines ont même expérimenté le théâtre de rue et le cheerleading radical !). L’adoption d’un manifeste exprimant le « nous » des jeunes féministes, les situations et systèmes que nous dénonçons ainsi que les perspectives d’action que nous proposons pour continuer à lutter a été le point culminant du rassemblement. Il servira d’outil politique pour galvaniser les luttes, qu’elles soient locales, provinciales ou pancanadiennes.

    Avis à ceux et celles qui affirment que le féminisme est mort, les jeunes féministes sont loin d’avoir dit leur dernier mot ! Elles organiseront des journées pancanadiennes d’actions décentralisées, dont la première est prévue pour le 8 mars 2009 !

    Ève-Marie Lacasse et Elsa Beaulieu, membres du Comité organisateur

  • Dossier : Souveraineté alimentaire

    Au cœur des enjeux

    La division sexuelle du travail

    par Elsa Beaulieu

    Quel est le rapport entre femmes, féminisme et souveraineté alimentaire ? Au Nord comme au Sud, en ville comme à la campagne, « l’économie », l’agriculture et le gros du commerce des aliments sont encore aujourd’hui « des affaires d’hommes », des secteurs où les positions de pouvoir sont occupées par les hommes et où les femmes, leur travail et leurs revendications restent largement invisibles et dévalorisés. Pourtant, de la semence à l’assiette, les femmes jouent un rôle central dans la production, la distribution et la transformation des aliments. Les restructurations actuelles du système alimentaire mondial les affectent de multiples manières, et elles sont au cœur des luttes politiques pour la justice économique, sociale et environnementale. Regard féministe sur les enjeux de la lutte pour la souveraineté alimentaire.

  • Dossier : L’avortement, un (...)

    Le droit à l’avortement au Brésil

    Quand l’hypocrisie provoque l’hémorragie

    par Elsa Beaulieu et Karine Peschard

    Le 4 avril dernier, 10 000 femmes étaient accusées par un tribunal brésilien d’avoir pratiqué un avortement dans une clinique clandestine entre 1999 et 2001. Il n’est pas clair comment le tribunal s’acquittera de cette tâche titanesque. Une chose est sûre, cette mise en accusation massive témoigne d’un durcissement de la répression.

Rechercher un article, un auteur ou un sujet

Thèmes de recherche

Les auteur.e.s