Logement, transports et écologie urbaine

  • Articles
  • Dossier : Vieillir

    Dossier : Vieillir

    Vieillir à loyer

    Au Québec, la politique « Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté » définit les grandes orientations gouvernementales en matière de vieillissement de la population. La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, affirmait en 2012 que la première mouture de cette politique constituait « une étape décisive dans l’amélioration des conditions de vie des aînés ».

  • No 82 - janvier 2020

    International

    Danemark. Vivre en commun

    Le quartier de Christiania est un district semi-indépendant, anarchiste et contre-culturel de Copenhague où vivent quelques centaines de résident·e·s. Fondé en 1971 sur un terrain anciennement utilisé par l’armée, il comprend aujourd’hui plusieurs maisons et commerces – incluant la vente de cannabis et de haschisch, ce qui attire nombre de touristes, faisant ainsi ombrage à l’expérience de vie communautaire et démocratique que tentent les personnes qui y vivent.

    Christiania n’est pas la seule expérience de vie collective alternative au Danemark. Près de la ville d’Odense, on en trouve une autre, plus petite et discrète mais non moins fascinante : Solens Hjerte (« cœur du soleil »). Sur un terrain un peu éloigné du centre de la ville se trouvent quatre magnifiques demeures où vit une communauté d’une quarantaine de personnes.

  • No 80 - été 2019

    Éditorial du numéro 80

    Airbnb, Uber et compagnies

    Chaque année ou presque, on nous annonce une crise du logement au Québec. On sonne l’alarme depuis le début des années 2000 et pourtant rien ne semble vraiment changer. Après la construction de condos au détriment d’appartements locatifs et le manque de volonté politique pour la construction de logements sociaux, la plateforme Airbnb s’ajoute maintenant comme facteur aggravant de cette crise du logement permanente.

  • Dossier : Abitibi. Territoire (...)

    Dossier : Abitibi. Territoire des possibles

    Faire partie d’un tout

    En septembre 2018, je vivais à Montréal, dans un appartement de la rue Beaubien dont le salon était constamment inondé de lumière et où la porte donnant sur le balcon restait ouverte même la nuit. Dehors, il faisait si chaud qu’on n’osait plus en parler, mais malgré les meubles fondants, l’air collant et les corps coulant le long des rues, le quartier demeurait bien vivant. Les parcs étaient saturés de bermudas et de pique-niques improvisés. La bière était froide, les oranges juteuses, les conversations passionnées et les amitiés, sincères. Et moi, moi je mangeais du soleil et de la salade verte en pensant que, forcément, il y avait dans cette infinité de rues, de couleurs et de possibilités, une place qui me revenait. Un matin, je m’éveillerais en disant « je suis chez moi » et en y croyant.

  • No 78 - février / mars 2019

    Mémoire des luttes

    « Unité ! Solidarité ! Pour faire plier l’État ! » La lutte pour le gel des loyers (1978-1980)

    À la fin des années 1970, des comités logement montréalais ont mené une lutte pour exiger le gel des loyers. Cette mobilisation a eu un impact majeur sur la configuration du mouvement pour le droit au logement et sur la trajectoire qu’il a poursuivie par la suite. Retour sur cet épisode relativement méconnu des luttes sociales au Québec.

  • No 77 - déc. 2018 / janv. 2019

    Mini-dossier : État du droit au logement au Québec

    Droit au logement au Québec. Le temps de faire des choix politiques conséquents

    En septembre dernier, des militantes et militants pour le droit au logement ont marché les 560 km reliant Ottawa et Québec pendant 28 jours. Événement le plus ambitieux des 40 ans d’histoire du FRAPRU, De villes en villages pour le droit au logement visait à mettre en lumière les graves dénis du droit au logement et à réclamer des engagements ambitieux de la part des gouvernements afin d’y mettre un terme.

  • No 77 - déc. 2018 / janv. 2019

    Mini-dossier : État du droit au logement au Québec

    Nous avons marché pour le droit au logement... et nous marcherons encore !

    La marche du FRAPRU du mois de septembre restera gravée à jamais dans ma mémoire. J’ai vécu une expérience riche et intense. Surtout, la Marche a été un moment exceptionnel de solidarité, l’opportunité de renforcer mes convictions et un exercice de persévérance : tous les ingrédients d’une lutte que le mouvement mène sans relâche depuis 40 ans.

Rechercher un article, un auteur ou un sujet

Thèmes de recherche

Les auteur.e.s