Education et enseignement

  • Articles
  • No 64 - avril / mai 2016

    Travail

    Des scabs à l’UQAM !

    Les professeur·e·s de l’Université du Québec à Montréal, représentés par leur syndicat (SPUQ), vivent avec une convention collective expirée depuis deux ans. Les négociations pour son renouvellement s’étirent depuis environ deux ans et demi. La situation pratique et juridique est particulièrement difficile en raison de l’existence d’autres négociations au sein de l’institution.

  • No 62 - déc. 2015 / janv. 2016

    Philosophie pour les enfants

    Comment redessiner l’éducation

    La philosophie pour les enfants (PPE) a vu le jour à la fin des années 1960 sous l’initiative de Matthew Lipman. Inspiré par les mouvements de Mai 68, le philosophe étatsunien est rapidement devenu persuadé que la philosophie, adéquatement présentée, pouvait servir à aiguiser le jugement des enfants. Spécialiste de la question, Michel Sasseville est docteur en philosophie, professeur titulaire à la Faculté de philosophie de l’Université Laval et directeur des programmes de premier cycle. Entretien.

  • No 62 - déc. 2015 / janv. 2016

    Éducation

    TDAH : Réflexions et conseils

    Père pédiatre, mère travailleuse sociale, le docteur Jean-François Chicoine est né à l’Hôpital Saint-Justine. Aujourd’hui, il y soigne et enseigne lui-même au sein du département de pédiatrie. « La pomme sous le pommier », comme il se décrit lui-même. Entretien avec un médecin et un éducateur passionné autour d’un sujet de plus en plus discuté : le trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH).

  • No 61 - oct. / nov. 2015

    Négociations 2015

    Pathologies gestionnaires en éducation

    Le gouvernement du Québec déposait, en décembre 2014, ses offres aux employé·e·s de l’État en vue du renouvellement des conventions collectives échues en mars dernier. Jusqu’à maintenant, l’essentiel de l’attention a été porté sur la rémunération : les augmen­tations proposées sont faméliques et les conditions d’accès à la retraire ne cessent de se durcir.

  • Dossier : Contre l’austérité, (...)

    Dossier : Contre l’austérité, luttes syndicales et populaires

    À nous l’UQAM !

    À nous l’éducation, à nous « toute »

    Entretien avec Marie Blais, présidente du SCCUQ (Syndicat des chargé·e·s de cours de l’UQAM) et Michèle Nevert, présidente du SPUQ (Syndicat des professeur·e·s de l’Université du Québec à Montréal).

    Les négociations des conventions collectives des professeur·e·s et des chargé·e·s de cours de l’UQAM se déroulent dans le contexte des négociations de l’ensemble de la fonction publique et d’une grande partie du secteur parapublic. À bâbord ! a rencontré les présidentes du SPUQ et du SCCUQ pour connaître les spécificités de leurs luttes respectives ainsi que les articulations de celles-ci entre elles, avec les étudiant·e·s, avec d’autres enjeux relatifs au secteur universitaire, à l’éducation et aux réformes des services publics en général ainsi qu’au Front commun et à la résistance de la société québécoise organisée contre l’offensive austéritaire. Les lignes qui suivent rapportent les faits saillants d’une vive et cordiale discussion qui a eu lieu dans les locaux du SCCUQ par un chaud après-midi de l’automne du même acabit.

    Propos recueillis par Ricardo Peñafiel.

  • Dossier : Contre l’austérité, (...)

    Éducation

    Quand revaloriser rime avec surcharger

    Dossier : Contre l’austérité, luttes syndicales et populaires

    Depuis bientôt cinq ans, les acteurs et actrices du milieu de l’éducation tiennent à bout de bras l’école publique malgré de sévères compressions budgétaires. N’en déplaise au ministre de l’Éducation qui affirme que les commissions scolaires peuvent facilement absorber la nouvelle ronde de compressions, la réalité sur le terrain est tout autre : diminution des services et hausse des tarifs sont à l’agenda de la rentrée scolaire 2015-2016.

  • Dossier : Contre l’austérité, (...)

    Chaînes humaines pour l’école publique

    Une leçon à retenir !

    Dossier : Contre l’austérité, luttes syndicales et populaires

    Initié par des parents inquiets du sort que réserve le gouvernement libéral aux écoles publiques du Québec, le mouvement « Je protège mon école publique » a démarré très doucement. Sa motivation est claire : « Si nous, parents et professionnels du milieu de l’éducation, ne défendons pas le financement adéquat de l’éducation publique, qui le fera ? »

Rechercher un article, un auteur ou un sujet

Thèmes de recherche

Les auteur.e.s