Articles

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    L’empire Facebook

    Privatisation de l’amitié et placement de produit

    Pourquoi écrire sur Facebook aujourd’hui ? L’entreprise est si solidement implantée qu’elle s’impose comme une évidence, un poids lourd incontournable de la communication, un réseau aimé ou détesté, mais qui dépasse de loin tous ses concurrents. Un tel empire a nécessairement subi sa part de critiques. Pourtant il se maintient et se renforce, obtient un appui systématique même de ceux et celles qui s’y opposent, parce qu’ils n’ont pas le choix d’y adhérer, disent-ils. En ce sens, Facebook ressemble à bien des multinationales qui occupent presque une position de monopole.

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    La Cour suprême renforce le droit syndical

    Maintien d’une nouvelle tendance ?

    Une importante décision a été rendue l’été dernier par la Cour suprême du Canada (CSC). Elle concerne la fermeture, en 2005, du Walmart de Jonquière alors que le syndicat desTravailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC) venait d’être accrédité pour représenter les employé·e·s de ce magasin quelques mois plus tôt. Après bien des péripéties judiciaires, ces salarié·e·s sortent vainqueurs et la tête haute de la Cour d’Ottawa, appuyé·e·s avec force par leur syndicat, qui a lutté contre le très affirmé anti-syndicalisme wal martien. Mais leur avenir est encore incertain…

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Logement social

    Péril en la demeure

    Depuis déjà quelques années, le logement social – particulièrement les coopératives et les organismes sans but lucratif d’habitation (OSBL) – est menacé dans sa survie, à tout le moins pour les locataires à faibles revenus. Car le gouvernement fédéral coupe les subventions lorsque les coops ou OSBL arrivent à l’échéance de leur première hypo­thèque. C’est ce qu’on nomme la fin des conventions.

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Féminisme

    Une féministe, l’été

    Pendant 15 jours, j’ai été une féministe en vacances. J’ai troqué l’ordinateur, les réseaux sociaux, les livres pour les monuments, les musées, les terrasses de café, le bonheur de flâner dans des rues inconnues. Mais est-ce que j’ai vraiment été en vacances ? Une féministe ne prend-elle jamais de vraies vacances ?

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Société

    Mobiliser le précariat

    Il n’est plus exceptionnel aujourd’hui d’avoir un emploi au salaire minimum, très précaire et sans avantages sociaux ni régime de retraite. C’est au contraire devenu la norme, et les travailleurs et travailleuses migrant·e·s sont une composante essentielle de la stratégie néolibérale de « délocalisation intérieure ». C’est en se tournant vers ceux-ci et celles-ci que l’on peut voir les effets les plus visibles de la crise actuelle.

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Éducation

    Un peu d’aide pour les mathophobes

    Comment se fait-il qu’il y ait des gens qui ne comprennent pas les mathématiques ? – Henri Poincaré

    J’étais alors en proie à la mathématique.
    Temps sombre ! enfant ému du frisson poétique,
    Pauvre oiseau qui heurtais du crâne mes barreaux,
    On me livrait tout vif aux chiffres, noirs bourreaux ;
    On me faisait de force ingurgiter l’algèbre.
    – Victor Hugo

    Le biologiste Richard Dawkins note quelque part que si, dans nos sociétés, à peu près personne ne dit volontiers ignorer la littérature, il est pourtant socialement acceptable de dire son incompétence en sciences et qu’il est même bien vu de la proclamer avec fierté s’il s’agit des mathématiques : « Moi, les maths, je n’y ai jamais rien compris ! »

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Économie

    Les syndicats au pilori

    La syndicalisation nuit-elle à l’investissement privé ?

    Au Québec, plus ou moins 40 % de la main-d’œuvre est syndiquée, un niveau bien plus élevé que l’Ontario (28,2 %), le Canada (31,5 %) ou les États-Unis (11,1 %). Il n’en faut pas plus pour pointer du doigt le mouvement syndical dès que quelque chose ne va pas sur le plan économique. Si le chômage progresse, que la croissance n’est pas au rendez-vous ou que les finances de l’État sont dans un état précaire, c’est chaque fois la faute des syndicats. Reste à voir maintenant si ces accusations tiennent la route.

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Politique

    L’État, les moeurs et la morale

    La philosophie morale de Ruwen Ogien, complexe et pleine de subtilités, ne m’a pas laissé indifférent. Au contraire, provocante, elle m’a profondément questionné. Vous ne trouverez pas toutefois ici une synthèse analytique de sa pensée développée dans de multiples ouvrages. J’utilise trois de ses livres (L’éthique aujourd’hui, La guerre aux pauvres commence à l’école et L’État nous rend-il meilleurs ?) pour clarifier et préciser les rapports que j’entrevois entre État, mœurs et morale.

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Forum social des peuples

    Convergence des luttes sociales

    Du 21 au 24 août a eu lieu à Ottawa le premier Forum social des peuples - Québec, Canada et Premières Nations. L’imposante auto-programmation comportait des dizaines d’ateliers sur de nombreux thèmes, des assemblées de convergence et une assemblée générale clôturant le tout. Près de 5 000 personnes y ont participé. Quatre auteures, membres du Collectif d’À bâbord !, présentent ici l’état de la réflexion sur certains enjeux abordés au Forum social des peuples.

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Forum social des peuples

    L’éducation, un droit garant de justice sociale

    « Historique », c’est ainsi qu’ont décrit de nombreux intervenants et intervenantes la première Assemblée de convergence en éducation organisée par la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ-CSN). Ils et elles ont également tenu à souligner son importance et le fait qu’elle ait réussi à réunir autant d’organisations indépendamment des allégeances syndicales du Québec et du Canada.
    Il faut souligner que ce type d’assemblée se distingue de la formule des ateliers par la place (...)

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Forum social des peuples

    Les médias indépendants et les mouvement populaires

    Cet atelier, une initiative de rabble.ca, nous conviait à réfléchir sur les médias indépendants en lien avec les mouvements sociaux. Animé par Judy Rebick, le panel était composé de Jorge Barrera (Aboriginal People’s Television Network), James Patterson (Canadian Dimension), Cathy Edwards (CACTUS), Steffanie Pinch (rabble.ca), Sharmeen Khan (Upping the Anti, Media Coop) et moi-même pour À bâbord !
    Il y a de nombreux mouvements sociaux au Canada et il existe aussi une diversité de médias indépendants (...)

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    La Palestine à l’heure du Forum social des peuples

    Un des enjeux importants du Forum social des peuples a été la Palestine, principalement du fait de la guerre qui a commencé en juillet et se poursuivait toujours à Gaza. Le samedi, environ 200 personnes venant de différentes régions du Canada se sont réunies et sont parvenues à élaborer une déclaration commune qui vise à coordonner le mouvement de solidarité avec la Palestine, solidarité d’autant plus nécessaire que notre gouvernement et les partis d’opposition se contentent de répéter et de reprendre (...)

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Culture

    Fêter à l’ère du capitalisme mondialisé

    Sécurité + ordre + profit

    Écho de formes de célébrations collectives anciennes, réminiscence de rassemblements rituels cycliques à caractère agraire et religieux, congrégation des arts, rencontre des peuples et des cultures, propagande étatique, fête militante ou corporation millionnaire, le festival est une pratique collective syncrétique dont les formes contemporaines témoignent de l’évolution et de l’état de l’art de la fête publique dans la culture occidentale. Qu’avons-nous donc en commun qui nous donne envie de nous rencontrer et de célébrer ?

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Anticosti : la chasse au pétrole extrême

    La légitimité de la cause environnementale

    Grâce aux succès d’estime remportés par des œuvres dramatiques comme La Répétition (1990), Don Quichotte (1997-1998) et L’Odyssée (2000-2003) [1], Dominic Champagne a acquis une réputation plutôt enviable d’auteur, de metteur en scène, de rebelle qui n’hésitait pas à contester l’ordre établi afin d’interpeller vigoureusement le public auquel il s’adressait.

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Catalogne

    Un référendum historique

    International

    Le 9 novembre prochain, la Catalogne organisera un référendum sur son indépendance. Vues de l’extérieur et a fortiori pour ceux et celles qui ne se frottent pas à la culture catalane, les marques distinctives de celle-ci paraissent biffées au profit d’une prétendue homogénéité hispanique que Madrid a beau jeu de diffuser. Dans le reste de l’Europe, grands financiers et politiques, toujours friands de statu quo, font circuler un discours de catastrophe imminente et de rejet de l’Union européenne. Au Québec, on connaît ce refrain [2].

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Un texte à dépoussiérer

    La déclaration de Philadelphie

    Alain Supiot, L’esprit de Philadelphie : la justice sociale face au marché total, Paris, Seuil, 2010, 179 p.

    En cette année 2014, il a beaucoup été question du centenaire du début de la Grande Guerre de 1914-1918 et du 70e anniversaire du débarquement de Normandie en 1944. Les membres de la classe dirigeante aiment bien nourrir notre mémoire d’événements belliqueux qui, à leurs yeux, ont marqué l’histoire. Pour ce qui est de ces autres épisodes importants porteurs d’espoir, de paix et de justice sociale, ils préfèrent, dans certains cas, les passer sous silence. Revenons sur une initiative qui s’est déroulée il y a 70 ans à Philadelphie, cette ville dont le nom ne signifie rien de moins qu’« amour fraternel ». Ce sera à l’aide de l’ouvrage indiqué ci-haut que nous effectuerons ce devoir de mémoire.

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Protestations au Brésil en 2014

    Un renouvellement de la gauche sans soulèvement populaire

    International

    La série de manifestations au Brésil en juin-juillet 2013 a pris tout le monde par surprise, jusqu’à ses militantes et militants les plus engagés, instigateurs du Movimento do Passe Livre (MPL, Mouvement pour la gratuité des transports en commun). L’ampleur de la mobilisation n’était pas anodine, regroupant des personnes de plusieurs horizons pour des manifestations à un rythme soutenu. On ne peut donc pas nier le dynamisme de la société civile brésilienne du 21e siècle.

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Sommaire du no 56

    Actualité
    Logement social. Péril en la demeure / Jean-Claude Laporte
    L’empire Facebook / Claude Vaillancourt
    Mobiliser le précariat / Mostafa Henaway
    Une féministe, l’été / Martine Delvaux
    La Cour suprême renforce le droit syndical / Léa Fontaine
    Les syndicats au pilori / Philippe Hurteau
    De l’aide pour les mathophobes / Normand Baillargeon
    L’État, les mœurs et la morale / Jean-Marc Piotte
    Convergence des luttes au Forum social des peuples / Isabelle Bouchard, Diane Lamoureux, Monique (...)

  • No 56 - oct. / nov. 2014

    Éditorial du no 56

    Féminicide, version canadienne

    La découverte du corps de la jeune Tina Fontaine, à la mi-août, a relancé le débat sur les femmes autochtones portées disparues ou assassinées. Il y a longtemps que les associations de femmes autochtones et l’Assemblée des Premières Nations, le Rapporteur de l’ONU sur les droits autochtones, Amnistie internationale nous alertent sur le caractère inacceptable de cette situation. Cette fois-ci, leur appel doit être entendu.

Dossier : Changements climatiques - L’urgence d’agir

  • 13 janvier 2015

    Dossier : Changements climatiques - L’urgence d’agir

    La petite histoire des changements climatiques

    L’impact de l’humanité sur le climat et l’importance du climat pour l’humanité prennent des proportions uniques de nos jours. Mais ces préoccupations ne sont pas nouvelles, contrairement à ce qu’on pourrait croire. Déjà dans l’Antiquité, il était de notoriété publique que certaines perturbations anthropiques comme la déforestation avaient un effet notable sur le climat local en réduisant les précipitations et en favorisant l’augmentation de la température. Des histoires circulaient dans la sagesse populaire, racontant comment des régions entières, jadis luxuriantes, avaient été transformées en véritables déserts à la suite d’un défrichage intensif.

  • 13 janvier 2015

    Dossier : Changements climatiques - L’urgence d’agir

    Sceptiques et négationnistes

    Qui donc doute du réchauffement climatique ? Quels arguments invoquent ces gens ? Quelles actions mènent-ils ? Pour aider à y voir plus clair, je suggère qu’il est sage de distinguer entre, d’une part, des sceptiques et, d’autre part, des négationnistes du réchauffement climatique anthropique (dorénavant RCA).

  • 13 janvier 2015

    Dossier : Changements climatiques - L’urgence d’agir

    Canada et Québec sur l’échiquier climatique

    En juin 2014, l’agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) nous apprenait que ce mois était le plus chaud jamais mesuré depuis le début des relevés modernes de températures. Ces données soulignent l’ampleur de la crise climatique qui sévit depuis plusieurs décennies ; crise principalement alimentée par l’homme, tel que l’affirmait avec une conviction inédite le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) à l’automne 2013. Alors que la biosphère vacille entre équilibre précaire et déclin irréversible, le sort de l’humanité repose sur la volonté des États à faire preuve de leadership sur cet enjeu planétaire. Quel rôle le Canada et le Québec jouent-ils sur l’échiquier climatique ?

  • 13 janvier 2015

    Dossier : Changements climatiques - L’urgence d’agir

    Le Québec face à la menace du pétrole bitumineux

    Depuis son arrivée au pouvoir en 2006, le gouvernement Harper a prôné la croissance économique à tout prix avec une orientation portée sur le secteur de l’énergie. À l’honneur : déréglementation, subventions exorbitantes aux énergies polluantes, allè­gements fiscaux aux sociétés et plans pour doubler la production de pétrole des sables bitumineux et l’exporter.

  • 13 janvier 2015

    Dossier : Changements climatiques - L’urgence d’agir

    S’adapter aux changements climatiques ?

    À l’heure où les chefs d’État du monde hésitent à fixer des objectifs contraignants de réduction des émissions de carbone et où l’obtention d’un accord international paraît illusoire, les effets des changements du climat, eux, sont bel et bien réels. Et au Québec, ces effets sont pour le moins surprenants : par centaines, des réfugiés nouveau genre se pressent maintenant à nos portes…

  • 13 janvier 2015

    Dossier : Changements climatiques - L’urgence d’agir

    Renouvelable vs nucléaire : où est l’avenir ?

    Le secteur nucléaire a depuis 1990 une capacité de production électrique d’environ 350 gigawatts (GW) qui, au mieux, se maintiendra jusqu’en 2020, pour ensuite diminuer graduellement vers zéro en 2050. Les énergies renouvelables, c’est-à-dire éolienne et solaire photovoltaïque (PV), sont depuis 10 ans en expansion rapide ; en 2013, leur production électrique avait atteint un tiers du nucléaire, vieux de 50 ans. Comme les prix et l’intérêt des investisseurs favorisent maintenant le renouvelable, dont le potentiel est énorme, c’est lui qui offre la meilleure possibilité de contrôler les changements climatiques.

La revue

dans votre poche

Depuis 2013, la revue est disponible au format numérique. Que vous utilisiez un téléphone, une tablette, une liseuse Kindle ou un ordinateur, vous pourrez lire la revue sur le support qui vous convient.

Téléchargez gratuitement une application pour lire la revue À bâbord !

Le module EPUBReader permet de lire les fichiers ePub dans le navigateur Firefox (MAC, PC)

Le logiciel FBReader (MAC, PC, Linux, Android, Blackberry)

Le logiciel Calibre (MAC, PC, Linux)

Le logiciel Adobe Digital Editions (MAC, PC)

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application Google Play Livres (MAC, PC, iPad/iPhone, Android).

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application:
Google Play Livres pour Android
Google Play Livre pour iPhone/iPad

Kindle pour liseuse Kindle

iBooks pour iPhone/iPad

Le logiciel FBReader pour Blackberry