Sociologie et anthropologie

  • Articles
  • No 64 - avril / mai 2016

    Éloge du conflit

    De l’Antiquité égyptienne à l’ère contemporaine en passant par la Renaissance, du mode de production esclavagiste au mode de production capitaliste en passant par la transition du féodalisme au capitalisme, une chose est constante dans l’histoire de l’humanité : la présence du conflit, et sa prégnance surtout.

  • No 58 - février / mars 2015

    Portrait

    Guy Rocher

    Le réformiste

    Monument de la pensée intellectuelle québécoise, Guy Rocher a été le sujet de plusieurs ouvrages. Loin de nous l’idée d’en faire ici une recension exhaustive, nous entendons plutôt y puiser des informations susceptibles de nous permettre d’esquisser, à grands traits, des éléments de sa vie qui ont été étroitement associés au changement social au Québec et de présenter certains points forts de sa démarche théorique en sociologie.

  • No 51 - oct. / nov. 2013

    Culture

    Montréal. Ville autochtone

    Aujourd’hui, la majorité des Autochtones du Canada devient urbaine. Alors que cela risque de bouleverser définitivement la vision passéiste que l’on a trop souvent d’eux, j’ai souhaité rencontrer dans le cadre d’un projet photographique une dizaine de jeunes habitant à Montréal. Celles et ceux y ayant presque toujours vécu ont bien voulu m’expliquer ce qui les a retenus en ville ; celles et ceux arrivé·e·s il y a peu m’ont évoqué les raisons de leur venue et les conséquences que cela a eues sur leur vie et leur identité. Voici une partie de ce qu’il m’a été permis d’apprendre.

  • No 47 - déc. 2012 / jan. 2013

    Municipalisme

    Montréal, espace réservé

    C’est la sociologue Ruth Glass qui, dans les années 1960, a pour la première fois parlé de « gentrification » pour désigner la colonisation progressive par une population nantie des quartiers populaires entourant la ville de Londres. Et comme ceux de Londres, de Paris, de New York et d’autres grandes villes du monde, les quartiers populaires de Montréal sont convoités. À la Ville, on parle de réaménagement, de renouveau, de revitalisation pour légitimer la migration forcée de résidentEs et faire place à une population de plus haut standing. Portrait d’une dynamique préoccupante.

  • No 46 - oct. / nov. 2012

    Michel Freitag

    La nature liberticide de la liberté libérale

    Deux ans après la disparition subite du sociologue québécois Michel Freitag a paru chez Liber L’abîme de la liberté. Une critique du libéralisme. Cet « ouvrage-testament » constitue une réflexion inséparablement anthropologique, philosophique et sociologique sur la liberté et clôt une œuvre dont l’inventaire critique reste à faire. Freitag poursuit essentiellement un double objectif ici : il cherche, d’une part, à critiquer la représentation de la liberté dominante dans notre société et, d’autre part, à expliquer en quoi celle-ci est proprement liberticide.

  • Dossier : Le sport en ville - (...)

    Dossier : Le sport en ville - une appropriation citoyenne

    Oubliez Rocky

    Pratiques populaires de la boxe et des sports de combat

    Du spectacle le plus brutal à la réinsertion scolaire et sociale en passant par la boxe olympique, amateur et récréative, les sports de combat ont de multiples finalités. Pour étayer quelques impressions sur cette pratique sportive, j’ai consulté sociologues et boxeurs. Pourquoi boxer ? Les sports de combat peuvent-ils servir à tisser des liens dans une communauté ? La boxe ne fait-elle que réfléchir la violence de la société où les rapports de force sont inégaux, où tous les coups sont permis, où la règle du jeu est celle du plus fort ?

  • No 44 - avril / mai 2012

    Société

    La vieillesse

    Entre consommation et exclusion

    Le vieillissement, nous le savons bien, est une problématique qui fait de plus en plus couler d’encre au Québec. Entre les échos diffus de maltraitance dans les CHLSD et la constatation d’une solitude morne chez les personnes âgées, un malaise plane : placer un membre de sa famille en institution n’est jamais chose facile. La plupart d’entre nous ne pouvons assumer de garder un proche à la maison par manque de temps, de compétences, de structures physiques ou de soutien ; la nécessité d’institutionnaliser un parent peut ainsi être vécue comme une ingratitude profonde, en plus d’être coûteuse. Entre la honte et le déni, nous avons peu d’options en tant que société pour penser les problèmes de stigmatisation, d’isolement et de marginalisation des personnes âgées, car la question se gère de famille en famille, mais rarement collectivement.

  • No 44 - avril / mai 2012

    Analyse du discours

    Le mythe de l’égalité déjà-là

    Au service de l’antiféminisme

    Le simple fait de ne pas se conformer au diktat du patriarcat met les femmes dans des positions susceptibles de violence. Le 16 novembre 2011, j’ai pu l’observer concrètement. Je participais à la conférence « On nous fait la guerre  : l’antiféminisme » donnée par Barbara Legault dans le cadre du cours Révolution féministe : de la chambre à coucher à l’économie de marché offert par l’Upop Montréal pour présenter un cadre d’analyse théorique à propos de l’antiféminisme.

    Plusieurs antiféministes-masculinistes étaient venus assister à l’événement public dans le but de nous intimider, mais aussi de nous filmer sans notre consentement. La conférence s’est finalement conclue par une intervention policière…

  • Dossier : Hull, ville assiégée

    Dossier : Hull, ville assiégée

    « Une région encore colonisée et un petit peu aliénée »

    Un entretien avec Bill Clennett

    Montréalais d’origine et résidant de l’Outaouais depuis le début des années 1970, Bill Clennett est le candidat de Québec solidaire dans Hull. Parmi ses multiples combats, il milite pour une conception progressiste de la vie urbaine dans une ville trop longtemps confinée dans sa dépendance structurelle envers Ottawa.

Rechercher un article, un auteur ou un sujet

Thèmes de recherche

Les auteur.e.s