La Palestine à l’heure du Forum social des peuples

No 56 - oct. / nov. 2014

La Palestine à l’heure du Forum social des peuples

Un des enjeux importants du Forum social des peuples a été la Palestine, principalement du fait de la guerre qui a commencé en juillet et se poursuivait toujours à Gaza. Le samedi, environ 200 personnes venant de différentes régions du Canada se sont réunies et sont parvenues à élaborer une déclaration commune qui vise à coordonner le mouvement de solidarité avec la Palestine, solidarité d’autant plus nécessaire que notre gouvernement et les partis d’opposition se contentent de répéter et de reprendre pour leur propre compte le discours de propagande israélien.

Le consensus s’est rapidement établi sur la dénonciation de l’opération militaire/policière israélienne dans la bande de Gaza, sur la demande de levée du blocus de ce territoire et sur la volonté de soumettre Israël au droit international, à savoir le respect des résolutions des Nations unies concernant le partage du territoire entre Israël et la Palestine et l’arrêt de la colonisation tant sur le plateau du Golan en Syrie qu’en Cisjordanie et à Gaza ; la mise en œuvre de la décision de la Cour internationale de justice concernant le mur de séparation ; le droit au retour des réfugié·e·s ; enfin, le respect des dispositions de la Convention de Genève quant aux obligations de la puissance occupante. La qualification de la politique israélienne comme relevant d’une dynamique coloniale et d’une politique d’apartheid a également rapidement fait consensus, de même que la demande de libération immédiate de l’ensemble des prisonniers et prisonnières.

Si les participant·e·s au Forum ont aussi voulu situer leur action de solidarité dans le cadre général de la campagne BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) qui a été lancée à l’appel d’organisations de la société civile palestinienne en 2005, les modalités de mise en œuvre d’une telle campagne au Canada et au Québec restent encore à être arrêtées et coordonnées.

Cependant un pas a été fait pour s’inscrire dans le mouvement de solidarité internationale avec la Palestine en appelant l’ensemble des mouvements sociaux présents au FSP à participer à une journée d’action le 30 mars 2015 (jour de la Terre en Palestine) et à inscrire leurs activités du 8 mars en solidarité avec les femmes palestiniennes. De la même façon, l’idée de contrebalancer le soutien indéfectible du Canada aux positions israéliennes les plus extrémistes par des pressions civiques en faveur du jumelage de municipalités québécoises et canadiennes avec des villes palestiniennes a fait l’objet d’un accord.Cette assemblée a permis de faire l’inventaire des diverses campagnes de solidarité avec le peuple palestinien qui se développent un peu partout au Canada et d’en amplifier l’effet en commençant à les coordonner entre elles. Si ce forum a permis de tisser des liens, on est encore loin du compte en ce qui concerne la mise sur pied d’une véritable campagne BDS comparable au mouvement international qui a contribué à mettre fin à l’apartheid en Afrique du Sud. Mais la solidarité se construit une maille à la fois…

Vous avez aimé cet article?
À bâbord! vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.
Partager sur        

Articlessur le même thème