Accueil du site > No 35 - été 2010 > Dossier : Promesses et périls du monde numérique > L’enseignement assisté ou réalisé par ordinateur

Promesses et périls du numérique

L’enseignement assisté ou réalisé par ordinateur

Ce que dit la recherche

Steve Bissonnette

Au cours des cinq dernières années, Robert Slavin et son équipe de collaborateurs de l’Université John Hopkins, située à Baltimore, ont réalisé plusieurs méta-analyses sur l’enseignement de la lecture et des mathématiques, et ce, tant au niveau élémentaire que secondaire (Best Evidence Encyclopedia, 2010).

Les moyens efficaces d’apprentissage

Les travaux de ce groupe de chercheurs sont particulièrement intéressants afin d’identifier les moyens les plus efficaces favorisant l’apprentissage des matières de base. En effet, dans chacune de ces méta-analyses, les chercheurs ont comparé l’efficacité de trois types de moyens afin d’augmenter le rendement des élèves : 1. la modification des manuels scolaires et du matériel pédagogique ; 2. le recours à l’enseignement assisté ou réalisé par ordinateur ; 3. la modification des méthodes d’enseignement. Fait important à mentionner, toutes ces méta-analyses sont accessibles en ligne via un site Internet [1] créé par cette équipe de chercheurs à l’intention du personnel scolaire. De plus, les critères d’inclusion utilisés pour sélectionner les recherches à analyser dans chacune de ces méta-analyses sont des plus rigoureux : étude expérimentale par randomisation [2] ou étude expérimentale avec un groupe de comparaison soigneusement contrôlé [3], expérimentation minimale de 12 semaines, évaluation standardisée du rendement scolaire.

La modification des méthodes d’enseignement au service du rendement des élèves

Dans une méga-synthèse ayant regroupé les résultats provenant de 346 recherches présentées dans cinq méta-analyses, Slavin, Lake et Davis [4] ont montré que la modification des méthodes d’enseignement représente le moyen le plus efficace pour améliorer le rendement des élèves en lecture et en mathématiques des niveaux élémentaire et secondaire. La taille moyenne de l’effet [5] , calculée pour la modification des méthodes d’enseignement, est de 0,27 tandis que l’effet moyen associé aux manuels scolaires est de 0,06 et celui relié à l’enseignement assisté ou réalisé par ordinateur est de 0,11. Slavin et ses collègues ont également montré que la modification du matériel pédagogique et le recours à l’enseignement assisté par ordinateur obtiennent des résultats beaucoup plus élevés lorsque ceux-ci sont combinés aux modifications des méthodes d’enseignement. La taille moyenne de l’effet alors obtenue est de 0,26.

Par conséquent, il semble nettement préférable de miser au départ sur la formation et le perfectionnement des enseignants dans la perspective de modifier les méthodes d’enseignement, et ce, particulièrement lorsque l’objectif visé est d’améliorer le rendement des élèves, plutôt que de recourir à l’enseignement assisté ou réalisé par ordinateur ou de modifier le matériel pédagogique et les manuels scolaires. Ces deux derniers moyens doivent être envisagés dans la perspective de compléter ou de consolider l’enseignement direct en salle de classe.

Enseignement en ligne et enseignement présentiel

À ce sujet, une méta-analyse récente, publiée par le Département d’Éducation américain [6], a également montré que le rendement des étudiants au niveau postsecondaire s’améliore davantage lorsque l’enseignement en ligne qu’ils suivent est combiné à l’enseignement présentiel (face à face). Nous sommes donc bien loin de l’apprentissage autonome et d’une éducation exclusivement en ligne pour les niveaux élémentaire et secondaire !

ARTICLE ÉCRIT PAR
Steve Bissonnette

Ph.D, Université du Québec en Outaouais (UQO)

NOTES

[1] Best Evidence Encyclopedia. Empowering educators with evidence on proven programs. Baltimore, MD ; Center for Data-Driven Reform in Education, 2010, Johns Hopkins University : www.bestevidence.org (site consulté le 12 avril 2010).

[2] Les participants sont dirigés au hasard vers le groupe expérimental ou le groupe témoin.

[3] Les participants du groupe témoin présentent un profil comparable à celui des participants du groupe expérimental.

[4] Slavin, R., Lake, C., & Davis, S., Meta-findings from the Best Evidence Encyclopedia. Baltimore, MD, Center for Data-Driven Reform in Education, 2009, Johns Hopkins University : http://www.bestevidence. org/resources/general/MetaFindingsFromtheBEE_Mar_5_09.ppt (site consulté le 12 avril 2010).

[5] Une taille d’effet représente la différence entre la moyenne du groupe expérimental et celle du groupe contrôle, divisée par l’écart type du groupe contrôle. Dans un premier temps, une taille d’effet est calculée pour chacune des études analysées. Dans un second temps, une taille d’effet moyenne est obtenue.

[6] U.S. Department of Education, Office of Planning, Evaluation, and Policy Development, Evaluation of evidence-based practices in online learning : A meta-analysis and review of online learning studies. Washington, D.C., 2009 : http://www2.ed.gov/rschstat/eval/tech/ evidence-based-practices/finalreport.pdf (site consulté le 12 avril 2010).

| Liste de diffusion | Plan du site | Visites : 1149905 | Site réalisé avec SPIP | Crédits : [ ZAA.CC ] www.zaa.cc