Terre et liberté ! À la conquête de la souveraineté alimentaire, et Le jardinier-maraîcher - Manuel d’agriculture biologique sur petite surface

No 47 - déc. 2012 / jan. 2013

Deux parutions sur l’agriculture

Terre et liberté ! À la conquête de la souveraineté alimentaire, et Le jardinier-maraîcher - Manuel d’agriculture biologique sur petite surface

Terre et liberté ! À la conquête de la souveraineté alimentaire, Paul Nicholson, Xavier Montagut et Javiera Rulli, CETIM, no. 36, Genève, 2012, 192 pages.

Le jardinier-maraîcher - Manuel d’agriculture biologique sur petite surface, Jean-Martin Fortier, Écosociété, 2012, 200 pages.

Dans les derniers mois, deux parutions sur l’agriculture, mais avec des perspectives à la fois différentes et complémentaires. Terre et liberté aborde la question de la souveraineté alimentaire et différentes pistes pour y parvenir afin d’en finir avec des modes de production agricole socialement, économiquement et écologiquement non soutenables. On y traite notamment de la Via Campesina et des possibilités d’un commerce équitable et réellement social. Particulièrement intéressant, le dernier texte de Javiera Rulli aborde la question du rôle que jouent les ONG dans la quête de la souveraineté alimentaire au Sud. L’auteure propose une réflexion critique sur leurs mécanismes de fonctionnement ainsi que leurs objectifs, qui devraient être de soutenir les mouvements paysans locaux plutôt que de chercher à imposer des solutions toutes faites par en haut, souvent contre-productives et génératrices d’inégalités (de classe, Nord-Sud, etc.).

Le jardinier-maraîcher est beaucoup plus pratique et s’avère indispensable pour quiconque souhaite se lancer dans l’exploitation d’un jardin potager biologique de petite surface au Québec. J.-M. Fortier, exploitant aux jardins de la Grelinette, nourrit avec sa conjointe et unE employéE l’équivalent de 200 familles par semaine sur le mode des paniers ASC (agriculture soutenue par la communauté) avec moins d’un hectare cultivé. Dans ce livre, il partage tout, du fonctionnement de son exploitation agricole à la planification des semences, en passant par le budget, l’aménagement du terrain et les types d’interventions requis sur les légumes. Un ouvrage d’une grande générosité qui permet en plus de saisir le quotidien des agriculteurs et agricultrices qui ont fait le choix humain et politique de vivre du travail agricole, mais sans sacrifier leur qualité de vie et leurs principes. Les jardinières et jardiniers amateurs y trouveront bien sûr des renseignements précieux, ainsi que de multiples recommandations de lectures complémentaires.

Vous avez aimé cet article?
À bâbord! vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.
Partager sur        

Articlessur le même thème