Accueil du site > No 47 - déc. 2012 / jan. 2013 > Le souffle de la jeunesse

Collectif d’auteurEs du prix Bernard-Mergler

Le souffle de la jeunesse

Ghislaine Sathoud

Le souffle de la jeunesse, Collectif d’auteurEs du prix Bernard-Mergler, Écosociété, 2012, 232 p.

Le souffle de la jeunesse réunit des textes de cinq auteurs traitant de la thématique de la grève des étudiantes au Québec, qui monopolisa l’attention du public aux quatre coins du monde et que l’on baptisa le « Printemps érable ».

Comment ce livre a-t-il vu le jour ? Pour la petite histoire, la Fondation Charles-Gagnon et les Éditions Écosociété organisèrent un concours d’essais en 2012. Les organisateurs voulaient « encourager les jeunes du Québec à produire des textes d’analyse et de critique sociale qui défendent les valeurs de justice, d’équité et de solidarité  ». C’est un très noble objectif !

Les personnes qui ont participé à cette publication – Martin Robert, Josée Madéia Charlebois, Bruno-Pierre Guillette, Pascale Cornut St-Pierre, Jérémie McEwen – ont saisi cette opportunité pour faire entendre leur voix. Et le résultat est une pure merveille. Les textes sont d’une grande richesse. Un aspect fort intéressant de ce recueil de textes, que nous avons eu beaucoup de plaisir à lire, est la rigueur avec laquelle les jeunes ont accompli la tâche qui leur était assignée.

Le président du jury, Pierre Henrichon y signe la préface, titrée « La jeunesse manifeste, une pensée émerge ». Quant à la postface, il s’agit d’une réflexion de Gabriel Nadeau-Dubois sur « Les jeunes d’aujourd’hui ». Bref, nous recommandons fortement la lecture de ce livre.

| Liste de diffusion | Plan du site | Visites : 1150012 | Site réalisé avec SPIP | Crédits : [ ZAA.CC ] www.zaa.cc