Accueil du site > No 62 - déc. 2015 / janv. 2016 > 11 brefs essais contre l’austérité pour stopper le saccage planifié de (...)

Ianik Marcil (dir.)

11 brefs essais contre l’austérité pour stopper le saccage planifié de l’État

Ghislaine Sathoud

11 brefs essais contre l’austérité pour stopper le saccage planifié de l’État, sous la direction de Ianik Marcil, Montréal, éditions Somme toute, 2014, 204 p.

Comme l’indique si bien le titre, les réflexions qui se trouvent dans ce livre visent un objectif bien précis : celui de dénoncer vigoureusement la privatisation des services publics.Dès le début, l’économiste Ianik Marcil, qui a diri­gé l’ouvrage, donne le ton : l’introduction s’intitule « La privatisation tranquille ». Les con­tributions incluses dans cette publication scrutent minutieusement les conséquences dévastatrices des politiques d’austérité sur les populations québécoise et canadienne. Parmi les auteur·e·s, on compte notamment Widia Larivière, Melissa Mollen Dupuis, Hans Marotte, Alain Vadeboncoeur et Laure Waridel.

Au fond, plusieurs secteurs sont touchés par les compressions. De l’éducation à la science, en passant par la santé et la protection de l’environnement, les coupes continuent de faire des victimes. Certains individus sont particulièrement vulnérables à ces politiques d’austérité comme le démontre l’ensemble des articles. Parmi ceux-ci : les Premières Nations, les femmes, les familles et les personnes démunies.

Alexa Conradi, présidente de la Fédération des femmes du Québec, présente notamment son analyse en posant un regard sur « le sexisme latent de l’austérité  », dont les femmes font directement le frais. « Depuis aussi longtemps que je me souvienne, les groupes de femmes demandent au gouvernement de passer ses politiques budgétaires sous la loupe d’une analyse différenciée selon le sexe, ce dernier n’y a jamais donné suite. »

| Liste de diffusion | Plan du site | Visites : 1152776 | Site réalisé avec SPIP | Crédits : [ ZAA.CC ] www.zaa.cc