Avec des propositions fortes et le vent dans les voiles, Rafik M. Bentabbel et Giuliana Fumagalli sont deux candidatures à suivre et à soutenir cet automne

No 70 - été 2017

Élections municipales montréalaises 2017

Avec des propositions fortes et le vent dans les voiles, Rafik M. Bentabbel et Giuliana Fumagalli sont deux candidatures à suivre et à soutenir cet automne

Exclusivité en ligne

Projet Montréal est surtout connu pour ses politiques d’urbanisme durable et ses projets d’aménagement innovants, favorables aux transports actifs, au verdissement et à l’amélioration de la qualité de vie dans les quartiers centraux de Montréal. Deux nouvelles candidatures, pressenties pour les élections municipales cet automne dans l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, veulent sortir des sentiers battus, rejoindre un plus large public et de nouveaux secteurs de la population, en mettant de l’avant des propositions fortes pour améliorer concrètement les conditions de vie des résident-e-s de l’arrondissement.

Rafik M. Bentabbel, qui se présente dans le district de Parc-Extension, et Giuliana Fumagalli, qui brigue la mairie de l’arrondissement, veulent non seulement changer le visage des rues et des ruelles, mais aussi changer les conditions d’existence dans le quartier et établir un dialogue plus riche et transparent entre la population et ses élu-e-s.

Leur lancée en politique a suscité un enthousiasme et un engouement remarquables, avec près de deux cents cartes signées pour Projet Montréal en l’espace de quelques semaines et des événements – pique-nique sur le logement, projection d’un film sur la gentrification, assemblées de cuisine, etc. – qui ont rassemblé de nombreuses personnes au courant de l’été. L’intérêt pour ces deux candidatures est largement lié à leur volonté de faire de la politique municipale autrement. Si ce palier de gouvernement est généralement associé à la voirie ou à l’entretien des rues, plutôt qu’à la résolution de problématiques sociales de grande ampleur, Rafik et Giuliana y voient de nombreux avantages pour le développement d’un projet politique progressiste et rassembleur :

Une démocratie de proximité : Un arrondissement municipal constitue un forum de dialogue idéal puisqu’il rapproche la population de ses élu-e-s, ce que ne permet pas autant une circonscription provinciale ou fédérale. Pour s’assurer d’une telle proximité, Rafik et Giuliana souhaitent déléguer davantage de pouvoir aux citoyens et citoyennes, que ce soit par des consultations publiques et assemblées locales, un budget participatif, une plus grande transparence et redevabilité, pour s’assurer que les préoccupations des habitants et habitantes soient au cœur de leur projet.

La proximité avec le quotidien : Le palier municipal permet de traiter de problèmes touchant directement le quotidien : gentrification et logements insalubres, profilage racial et faible redevabilité des forces de l’ordre, chômage, manque de services d’autobus et pistes cyclables, etc. Rafik et Giuliana s’engagent ainsi à mettre le logement social, l’accès à des emplois de qualité, la lutte contre la pauvreté et une plus grande transparence des pouvoirs publics et des élu-e-s au centre de leurs revendications.

Le sentiment d’appartenance au quartier
 : Rafik et Giuliana se sont lancés dans l’arène municipale pour y faire de la politique à échelle humaine et défendre des projets progressistes et audacieux qui profiteront à chacun-e d’entre nous. Le palier municipal permet précisément de rassembler les résident-e-s du quartier autour de projets communs et de rendre ainsi nos communautés plus fortes et plus attentives aux besoins de tous et toutes.

La politique municipale est porteuse de changement et peut contribuer à l’établissement de solidarités durables entre les résident-e-s d’un même quartier. Soutenir Rafik M. Bentabbel et Giuliana Fumagalli, c’est participer à ce mouvement pour améliorer les conditions de vie dans Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, défendre nos droits et développer une ville qui soit véritablement au service de tous et toutes. Chaque vote pour ces deux candidatures lors de l’investiture du 29 août sera un vote pour un agenda progressiste et démocratique dans notre arrondissement.

Vous avez aimé cet article?
À bâbord! vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.
Partager sur        

Articlessur le même thème