Accueil du site > No 02 - nov. / déc. 2003 > Edward Saïd 1935-2003

In memoriam

Edward Saïd 1935-2003

par Claude Rioux

Claude Rioux

Intellectuel engagé, une des voix les plus influentes pour la libération de la Palestine, Edward Saïd est né à Jérusalem en 1935. Réfugié en Égypte en 1948, il émigre aux États-Unis pour y faire ses études et y enseigner. L’Orientalisme, son œuvre la plus reconnue, publiée pour la première fois en 1978 et traduite en plus de 30 langues, est une critique implacable et rigoureuse de la vision occidentale de l’Orient – tant littéraire que politique –, laquelle se résume à une série de clichés « racistes et ethnocentristes » justifiant le colonialisme et l’impérialisme. Membre du Conseil national palestinien de 1977 à 1991, il a rompu avec Arafat après les accords d’Oslo et a critiqué avec véhémence ce qu’il interprétait comme des concessions suicidaires à Israël. La solution du conflit israélo-palestinien passait selon lui par la formation d’un État binational mixte, basé sur l’égalité et la coexistence démocratique, où Arabes et Juifs pourraient vivre ensemble. Edward Saïd est mort à New York le 25 septembre 2003, laissant dans le deuil un peuple en quête de son indépendance.

P.-S.

Claude Rioux

| Liste de diffusion | Plan du site | Visites : 1151292 | Site réalisé avec SPIP | Crédits : [ ZAA.CC ] www.zaa.cc