Christian Rioux (encore)

No 11 - oct. / nov. 2005

Journalisme de marché

Christian Rioux (encore)

par Claude Rioux

Christian Rioux, le correspondant néo-con, toujours aussi gros-con, continue son valeureux combat pour la défense des États-Unis : « Au lieu de condamner la civilisation américaine, je crois que si j’étais en Louisiane ces jours-ci, j’aurais surtout peur qu’après avoir perdu un temps précieux, le gouvernement américain en fasse trop afin de ne plus être critiqué. » [Le Devoir, 9 septembre, souligné par nous] Répartir « trop » de couvertures, « trop » de nourriture, « trop » d’eau » ? Recevoir « trop » de secours rendrait-il les Noirs de Louisiane « trop » dépendants à l’égard de l’État fédéral, créant ainsi un dangereux précédent ? Chez Christian Rioux, le marché ne remplace pas uniquement la solidarité, il tient lieu de pensée.

Thèmes de recherche Médias et journalisme
Vous avez aimé cet article?
À bâbord! vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.
Partager sur        

Articlessur le même thème