Dossier : Transports, écologie et changement social

Articles

  • Dossier : Transports, écologie (...)

    Présentation du dossier

    Transports, écologie et changement social

    Un dossier coordonné par Antoine Casgrain et Claude Rioux, illustré par Shrü

    On reste affligé, sans être surpris, devant l’inconscience des gouvernements et des entreprises face à la catastrophe permanente que constitue la détérioration des écosystèmes. Les hausses récentes du prix du pétrole et le réchauffement planétaire annoncent une crise énergétique et écologique profonde que l’on ne fait que repousser à plus tard. Cela ne semble pas perturber nos élites qui – à la veille de la tenue à Montréal de la Convention des Nations unies sur les changements climatiques (du 28 novembre au (...)

  • Dossier : Transports, écologie (...)

    La grande convergence

    Quand le rouge s’allie au vert

    par Christian Brouillard

    En jetant un regard sur l’état de la planète, nous ne pouvons que dresser un constat des plus accablants : déforestation accélérée, épuisement des sols, « effet de serre », destruction de la couche d’ozone et changement climatique, multiplication des catastrophes « naturelles », accumulation des déchets dont ceux d’origine nucléaire (avec une durée de vie de quelques milliers d’années…), pollution génétique et ogm. Ce constat sur l’état alarmant des écosystèmes est largement partagé, de l’Organisation des Nations unies jusqu’aux simples citoyens et citoyennes.

  • Dossier : Transports, écologie (...)

    Un précurseur

    Ivan Illich

    par Normand Baillargeon

    En quelques années à peine, au début des années 70, Ivan Illich (1926-2002), prêtre catholique, a produit une série d’ouvrages qui ont connu un énorme succès et dans lesquels il développait une forte et originale critique des sociétés industrielles avancées. Illich s’y penche tour à tour sur la médecine, sur le travail et le chômage, sur l’éducation sans, bien entendu, oublier les transports et l’énergie.
    Les analyses qu’il met de l’avant prennent pour cible les notions de progrès et de croissance des (...)

  • Dossier : Transports, écologie (...)

    Transport des personnes

    On s’assoit dans le siège arrière et on mange un char...

    par Débora Pinheiro

    Comme le rappelle Quentin Wilson, le célèbre chroniqueur automobile britannique, parmi tous les symboles matériels de la société industrielle fixant notre valeur et notre statut, l’automobile demeure le plus puissant. Maître de soi-même, on peut apparemment aller là où on veut, quand on veut, avec qui on veut, en empruntant les sentiers battus que l’on veut. Née sous le signe de la liberté et de l’autonomie, l’automobile s’est greffée, tel un périphérique, à un nouveau modèle d’homme (excusez, mesdames, mais le féminin n’est pas utilisé ici exprès).

  • Dossier : Transports, écologie (...)

    Transports, écologie et changement social

    Marques de voitures, modèles de chaînes

    par Claude Rioux

    « Le communisme, c’est l’uniformisation de tout ». Qui ne serait découragé devant ce triste constat ? Et pourtant. Évaluation non scientifique, quoique logique : admettons qu’il existe une vingtaine de grands constructeurs automobiles (Fiat, Peugeot, Renault, Volvo, Saab, Jaguar, les Allemands – Audi, BMW, Mercedes, Volkswagen –, les Coréens, les géants japonais, les majors étatsuniennes, etc.). Admettons ensuite que chacun de ces constructeurs offre au minimum une trentaine de modèles (et que des (...)

  • Dossier : Transports, écologie (...)

    L’appropriation directe des moyens de transport

    Les grèves de la Fiat (Italie, 1969)

    par Ricardo Peñafiel

    De mai à décembre 1969, en Italie, des grèves partielles des employés de la Fiat se sont transformées en un véritable mouvement de communes qui s’est prolongé dans des pratiques non seulement de grèves « sauvages » ou autonomes de l’appareil syndical mais également d’occupations d’universités, d’auto-réductions des loyers et d’appropriation directe de marchandises et de services, notamment des transports en commun.
    Dans La classe ouvrière contre l’État (1978), Antonio Negri analyse les grèves de la Fiat (...)

  • Dossier : Transports, écologie (...)

    Le fleuve Saint-Laurent

    Une voie navigable

    par Antoine Casgrain

    Malgré la hausse des échanges commerciaux causée par la mondialisation, la quantité de marchandises transbordées sur le Saint-Laurent est passée de 130 millions de tonnes (Mt) en 1980 à 100 Mt en 1990, puis s’est stabilisée autour de 105 Mt. L’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) a fait augmenter les quantités de marchandises échangées entre le Québec et ses voisins du sud. En contrepartie, l’ALÉNA et la dérèglementation du secteur des transports ont donné au camionnage la priorité sur d’autres (...)

  • Dossier : Transports, écologie (...)

    Transports, écologie et changement social

    Les veines ouvertes de l’Amérique latine

    par Claude Rioux

    L’observation des réseaux de transports peut servir de révélateur pour une analyse historique ou géostratégique d’un pays ou d’un continent.
    Si une photo satellite du continent sud-américain avait pu être prise au XIXe siècle, on y aurait vu un réseau routier et ferroviaire évoquant des nervures partant de l’intérieur du continent pour irradier vers les océans et les principales voies navigables. Eduardo Galeano parlait des « veines ouvertes » d’un continent dont la seule « utilité » était de fournir (...)

  • Dossier : Transports, écologie (...)

    Transports, écologie et changement social

    Rien ne sert de courir...

    par Antoine Casgrain

    Observer notre société à travers le prisme des transports, comme nous l’avons fait dans ce dossier, nous fait prendre conscience (une fois de plus) des inconséquences du développement. Le gaspillage des ressources qui est relié au transport ne peut être supporté par notre planète. Mais plus encore, la manière dont nous avons organisé la vie sociale dépend beaucoup de nos réseaux de transports, les infrastructures de transport comptant pour près de 50 % de l’espace urbain. Questionner nos modes de (...)

  • Dossier : Transports, écologie (...)

    Transports, écologie et changement social

    Pour en savoir plus

    Des livres et des publications
    • Richard Bergeron, Le livre noir de l’automobile, Hypothèses (1998)
    • Murray Bookchin, Une société à refaire, Écosociété (1993)
    • Collectif, Objectif décroissance, vers une société viable, Écosociété (2003)
    • Ivan Illich, Une société sans école (1971) ; Énergie et équité (1973) ; La convivialité (1973) ; Némésis médicale (1975) ; tous parus au Seuil
    • Hosea Jaffe, Automobile, pétrole, impérialisme, Ed. Parangon (2005)
    • Michaël Löwy et al, Écologie et socialisme, Ed. Syllepse (...)

La revue

dans votre poche

Depuis 2013, la revue est disponible au format numérique. Que vous utilisiez un téléphone, une tablette, une liseuse Kindle ou un ordinateur, vous pourrez lire la revue sur le support qui vous convient.

Téléchargez gratuitement une application pour lire la revue À bâbord !

Le module EPUBReader permet de lire les fichiers ePub dans le navigateur Firefox (MAC, PC)

Le logiciel FBReader (MAC, PC, Linux, Android, Blackberry)

Le logiciel Calibre (MAC, PC, Linux)

Le logiciel Adobe Digital Editions (MAC, PC)

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application Google Play Livres (MAC, PC, iPad/iPhone, Android).

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application:
Google Play Livres pour Android
Google Play Livre pour iPhone/iPad

Kindle pour liseuse Kindle

iBooks pour iPhone/iPad

Le logiciel FBReader pour Blackberry