Dossier : Nouvelles résistances, nouvelles voies d’émancipation

Articles

  • Dossier : Nouvelles résistances,

    Mouvements autochtones contemporains en Amérique latine

    La question des alliances

    Dossier : Nouvelles résistances, nouvelles voies d’émancipation

    En ce qui concerne les mouvements autochtones d’Amérique latine, depuis deux décennies, les dynamiques nationales ont pris le pas sur les tendances globales qui avaient caractérisé la période précédente, marquée par les contre-célébrations du cinquième centenaire de la « découverte » (sic) de l’Amérique ; pour la première fois, des représentants des peuples des hauts plateaux purent échanger avec ceux de la forêt amazonienne ou de la prairie canadienne. La question des alliances politiques s’est progressivement imposée comme nous le verrons dans ce survol de la situation en Bolivie.

  • Dossier : Nouvelles résistances,

    Syndicalisme stratégique

    Nouvelles perspectives d’agitation contre l’austérité

    Dossier : Nouvelles résistances, nouvelles voies d’émancipation

    Vraiment, qu’y a-t-il de nouveau dans les formes de mobilisation qui se déploient depuis 2014 ? À partir de Montréal, nous exposerons quelques aventures de réseautage et les espoirs déçus qui s’en sont suivis. Tout en présentant une cartographie éclectique de ce qui bouge, a bougé ou bougera, nous insisterons sur le syndicalisme stratégique, lequel nous paraît un peu nouveau. Nous parlerons surtout du point de vue de l’enseignement supérieur.

  • Dossier : Nouvelles résistances,

    Dossier : Nouvelles résistances, nouvelles voies d’émancipation

    Militantismes et engagement politique à l’ère du numérique

    Le cyberactivisme contemporain [1] s’enracine dans ces mouvements qui, au début des années 1970, cherchèrent à politiser le phénomène des télévisions communautaires afin qu’elles deviennent véritablement citoyennes, de même que dans les initiatives ayant fait émerger des connexions nouvelles entre les dimensions locale et globale des luttes sociopolitiques des activistes s’appuyant sur les médias et les outils numériques.

  • Dossier : Nouvelles résistances,

    Composer de nouvelles solidarités

    Par et pour l’art

    L’exemple de Wajdi Mouawad

    L’art peut participer à créer ou à modifier des liens de solidarité, car il agit sur le plan des perceptions et des expériences, des manières de voir et de sentir, des façons d’habiter et d’exprimer le monde. Des solidarités peuvent avoir lieu par l’art, par exemple lorsqu’un film, une chanson, un graffiti ou une performance publicise une cause ou questionne des pratiques. Des solidarités peuvent aussi avoir lieu pour l’art, par exemple lorsqu’on appelle à lutter contre la limitation de la liberté de création et de diffusion, le plus souvent à l’occasion d’une œuvre particulière. Par ailleurs, il n’est pas exclu que des solidarités pour l’art se tissent par l’art.

  • Dossier : Nouvelles résistances,

    Changer le monde autour de soi

    L’action politique de proximité

    Dossier : Nouvelles résistances, nouvelles voies d’émancipation

    Peut-on réellement, comme le suggère le sociologue Riccardo Petrella, changer le monde en disant bonjour à son voisin ? Dans la première décennie du présent siècle, le mouvement de retour vers l’action locale qui a suivi les mobilisations altermondialistes autour d’enjeux globaux a alimenté la multiplication d’initiatives qui se déploient aujourd’hui dans des espaces de proximité : au cœur des ruelles urbaines, lors d’assemblées de quartier ponctuelles, autour de la réappropriation d’immeubles vacants ou par l’aménagement collectif de terrains abandonnés, entre autres exemples. Or, si ces initiatives contribuent certainement au renouvellement des solidarités sociales, sont-elles pour autant équivalentes dans leurs fondements affinitaires et leurs façons de construire le lien politique ?

  • Dossier : Nouvelles résistances,

    Néolibéralisme

    Quelles voies de sortie ?

    Dossier : Nouvelles résistances, nouvelles voies d’émancipation

    Si la fausseté du mantra néolibéral « there is no alternative » a été démontrée au fil des nombreuses luttes sociales des dernières années, donnant plutôt chair à l’idée qu’« un autre monde est possible », les réflexions théoriques qui cherchent à penser les contours de cet autre monde ne sont pas légion. Deux réflexions me paraissent inspirantes, même si leur portée et leur prétention sont fort différentes : [Commun. Essai sur la révolution au XXIe siècle de Pierre Dardot et Christian Laval, qui nous avaient déjà donné une réflexion fort savante sur le néolibéralisme (La nouvelle raison du monde), et Adieux au capitalisme de Jérôme Baschet.

  • Dossier : Nouvelles résistances,

    Dossier : Nouvelles résistances, nouvelles voies d’émancipation

    Vers un nouveau sujet historique ?

    En introduction du livre Publics rebelles [2], Daniel Drache s’interroge : « Que penser de ces publics en colère, rebelles, qui s’organisent eux-mêmes tout en reconfigurant la sphère de la communication interactive et en modifiant le paysage de la politique électorale ? » Il entend décoder cette nouvelle géographie du pouvoir, c’est-à-dire élucider « pourquoi et comment les gens décident [...] de se constituer en communauté, de modifier la conversation publique, de se mobiliser, puis de se déconnecter pour traiter d’autres questions hors-ligne ».

  • Dossier : Nouvelles résistances,

    Chronique de la lutte contre l’austérité en Espagne

    Sous les pavés, l’entraide

    Ce lundi 23 février 2015, un jeune couple d’une trentaine d’années et ses trois enfants sont censés être expulsés du logement qu’ils occupent dans un quartier populaire de Madrid. Il est 7 h du matin lorsque les gens commencent à arriver sur les lieux de l’éviction. D’abord quelques militantes pour le droit au logement et des féministes antifascistes. Ensuite des amis de la famille visée par l’éviction, des voisines et quelques journalistes. Il est toujours conseillé d’arriver tôt sur les lieux, avant que la police ne boucle le périmètre et qu’il soit alors impossible d’empêcher l’éviction.

  • Dossier : Nouvelles résistances,

    Présentation du dossier du no 59

    Nouvelles résistances, nouvelles voies d’émancipation

    Comment penser les mouvements en faveur de la justice, de l’égalité, de la liberté, de l’autonomie et de l’émancipation sociale ? Quelles réflexions peuvent outiller les militant·e·s ? Quelles alternatives au capitalisme ne reposant ni sur le primat du marché ni sur l’étatisation de l’économie ?
    Nous avons privilégié l’hypothèse qu’un peu partout sur la planète, les formes que prend la lutte collective évoluent ; que des mobilisations qui, au 20e siècle, avaient été pensées sur des bases (...)

La revue

dans votre poche

Depuis 2013, la revue est disponible au format numérique. Que vous utilisiez un téléphone, une tablette, une liseuse Kindle ou un ordinateur, vous pourrez lire la revue sur le support qui vous convient.

Téléchargez gratuitement une application pour lire la revue À bâbord !

Le module EPUBReader permet de lire les fichiers ePub dans le navigateur Firefox (MAC, PC)

Le logiciel FBReader (MAC, PC, Linux, Android, Blackberry)

Le logiciel Calibre (MAC, PC, Linux)

Le logiciel Adobe Digital Editions (MAC, PC)

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application Google Play Livres (MAC, PC, iPad/iPhone, Android).

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application:
Google Play Livres pour Android
Google Play Livre pour iPhone/iPad

Kindle pour liseuse Kindle

iBooks pour iPhone/iPad

Le logiciel FBReader pour Blackberry