Dossier : Ouvrir l’école

Articles

  • Dossier : Ouvrir l’école

    Présentation du dossier du numéro 76

    Ouvrir l’école

    Dans une prétendue société du savoir, l’accès universel à l’éducation devrait faire l’unanimité. À plus forte raison en ce qui concerne l’école primaire, qui permet d’acquérir les habiletés de base en lecture, en écriture et en mathématiques. Les enfants, nos enfants, vos enfants, doivent aller à l’école. Or, au-delà de la fréquentation et de l’accès à celle-ci, les types d’établissements scolaires, les contenus enseignés, les approches pédagogiques utilisées et les rouages du système scolaire font l’objet de polémiques, voire de luttes constantes entre les différentes actrices et acteurs de l’éducation. L’école primaire, pourtant bien établie en substance, continue de faire l’objet du débat social et politique.

  • Dossier : Ouvrir l’école

    Dossier : Ouvrir l’école

    Points de vue syndicaux sur l’état de l’école primaire

    Propos recueillis par Yannick Delbecque

    Les enseignantes et les enseignants sont les principaux agents qui mettent en œuvre la mission de l’école primaire. Leurs syndicats ont donc un point de vue privilégié sur les enjeux de l’école primaire. Brigitte Bilodeau et Jacques Tondreau, respectivement vice-présidente de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) et directeur du Service de l’action professionnelle et sociale de la CSQ, ainsi que Sylvain Mallette, président de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), répondent à nos questions.

  • Dossier : Ouvrir l’école

    Dossier : Ouvrir l’école

    Les commissaires scolaires, qu’ossa donne ?

    Le célèbre numéro « Les unions qu’ossa donne ? » d’Yvon Deschamps mettait en scène un ouvrier aliéné au point de ne plus savoir distinguer entre les forces qui cherchent à l’écraser et celles qui peuvent l’aider à s’émanciper. Cette situation pourrait-elle malheureusement s’appliquer à la façon dont l’imaginaire collectif perçoit aujourd’hui les commissaires scolaires ?

  • Dossier : Ouvrir l’école

    Dossier : Ouvrir l’école

    Le progrès fragile de la scolarisation primaire dans le monde

    Un portrait statistique

    Plusieurs organismes internationaux ont entrepris de promouvoir l’éducation universelle : offrir à tous les enfants une scolarisation de base. Le progrès de l’institution scolaire primaire est indéniable, mais depuis une décennie celui-ci stagne et on craint que les avancées faites de longue haleine ne soient vite effacées dès lors qu’une crise économique ou un conflit militaire survient. Pis encore, le progrès de l’école et le progrès des compétences de base ne sont pas analogues : plusieurs vont à l’école, mais n’y apprennent que trop peu.

  • Dossier : Ouvrir l’école

    Dossier : Ouvrir l’école

    Regards sur l’école alternative

    Avez-vous déjà rêvé d’inventer une école nouvelle, dynamique, humaniste ? Sous l’impulsion de communautés de parents engagés un peu partout au Québec, une quarantaine d’écoles publiques dites alternatives ont vu le jour depuis les années 1970. Ce qui s’y passe pourrait servir d’inspiration afin de repenser l’école québécoise.

  • Dossier : Ouvrir l’école

    Dossier : Ouvrir l’école

    Endoctrinement technologique à l’école

    Les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) exercent déjà un contrôle sans précédent sur Internet. Afin de fidéliser leur future clientèle, ils utilisent aussi leur influence en matière d’éducation. Le matériel informatique, les logiciels, les services en ligne, les outils pédagogique et leur diffusion, certains programmes scolaires et même des méthodes pédagogiques portent leur marque.

  • Dossier : Ouvrir l’école

    Lancement du no 76

    À Bâbord ! vous invite au lancement de son 76e numéro : « Ouvrir l’école ». Rendez-vous le 25 octobre dès 18h30 à l’UQAM, salle SH-3260 (200, rue Sherbrooke Ouest). Pour l’occasion, nous tiendrons un panel ayant pour thème : où s’en va l’école ? Détails ici !

  • Dossier : Ouvrir l’école

    Lancement du numéro 76

    À Bâbord ! vous invite au lancement de son 76e numéro : Ouvrir l’école

    Rendez-vous le 25 octobre dès 18h30 à l’UQAM, salle SH-3260 (200, rue Sherbrooke Ouest).

    Pour l’occasion, nous tiendrons un panel ayant pour thème : où s’en va l’école ?

    Animé par Marianne Di Croce, avec Sylvain Mallette (président de la Fédération Autonome de l’Enseignement), Nathalie Chabot (conseillère aux dossiers éducation primaire et secondaire à la CSQ) et Violaine Cousineau (commissaire scolaire indépendante).

    Entrée libre, bienvenue à toutes et à tous !

    Pour lire la présentation du dossier, c’est ici.

    Pour l’événement Facebook, c’est par ici.

La revue

dans votre poche

Depuis 2013, la revue est disponible au format numérique. Que vous utilisiez un téléphone, une tablette, une liseuse Kindle ou un ordinateur, vous pourrez lire la revue sur le support qui vous convient.

Téléchargez gratuitement une application pour lire la revue À bâbord !

Le module EPUBReader permet de lire les fichiers ePub dans le navigateur Firefox (MAC, PC)

Le logiciel FBReader (MAC, PC, Linux, Android, Blackberry)

Le logiciel Calibre (MAC, PC, Linux)

Le logiciel Adobe Digital Editions (MAC, PC)

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application Google Play Livres (MAC, PC, iPad/iPhone, Android).

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application:
Google Play Livres pour Android
Google Play Livre pour iPhone/iPad

Kindle pour liseuse Kindle

iBooks pour iPhone/iPad

Le logiciel FBReader pour Blackberry

Racisme au Québec : au-delà du déni Revue À bâbord format ePub/Téléphone