Dossier : Hull, ville assiégée

Articles

  • Dossier : Hull, ville assiégée

    Présentation du dossier du no. 40

    Hull, ville assiégée

    Espace urbain dégradé, un territoire à reconquérir

    Le capitalisme produit l’espace. Dans son numéro 22, À bâbord ! s’est penché sur la logique de ce processus et sur les enjeux concrètement politiques et économiques de l’aménagement des espaces de vie urbaine. Ce dossier sur le droit à la ville révélait en outre que la ville est aujourd’hui le produit de la mondialisation néolibérale et que cette mise au pas du local au profit du global repose sur la complicité des baronnies locales dorénavant collées au pouvoir, mais contre lesquelles des (...)

  • Dossier : Hull, ville assiégée

    Dossier : Hull, ville assiégée

    Hull, champs de bataille !

    À la fin des années 1960, le nationalisme québécois est porté par toute une génération et fait des avancées rapides : le discours de Charles De Gaulle, la création du Parti québécois, la campagne « Égalité ou indépendance » de l’Union nationale dirigée par Daniel Johnson, les actions du FLQ, l’engagement des artistes et des intellectuels provoquent un vent de panique à Ottawa. Les fédéralistes se cherchent un chef de guerre : il s’appellera Pierre-Elliott Trudeau et arrive à Ottawa avec ses deux acolytes, Marchand et Pelletier, en 1967. Trudeau, avec la complicité des élites locales, choisit rapidement son champ de bataille, l’Île de Hull. Les armes seront des bulldozers, et des milliers de victimes y laisseront, non pas leur vie, mais souvent leur raison de vivre.

  • Dossier : Hull, ville assiégée

    Dossier : Hull, ville assiégée

    « Une région encore colonisée et un petit peu aliénée »

    Un entretien avec Bill Clennett

    Montréalais d’origine et résidant de l’Outaouais depuis le début des années 1970, Bill Clennett est le candidat de Québec solidaire dans Hull. Parmi ses multiples combats, il milite pour une conception progressiste de la vie urbaine dans une ville trop longtemps confinée dans sa dépendance structurelle envers Ottawa.

  • Dossier : Hull, ville assiégée

    Dossier : Hull, ville assiégée

    Le quart-monde de l’Outaouais

    Inégalités et santé masculine

    Regarde. Je suis tanné de me battre avec la vie. La vie n’est pas assez belle… Qu’est-ce qui a de beau ? Je ne dis pas si j’avais une grosse maison, puis j’avais un gros compte de banque, le gros char et tout le kit. Peut-être que là, je te dirais : « La vie est belle.  » Mais, quand t’es tombé sur l’aide sociale, pfff, t’as plus de vie mon grand.

    - Max, 44 ans, chômeur, 3e infarctus

  • Dossier : Hull, ville assiégée

    Dossier : Hull, ville assiégée

    Le patrimoine industriel du secteur Hull

    Un héritage à préserver

    Le secteur de Hull, à Gatineau, n’a pas toujours eu bonne réputation. En effet, le Vieux-Hull a longtemps porté le titre de petit Chicago alors que son patrimoine ouvrier et industriel suscitait souvent le mépris. Dès 1950, l’urbaniste Jacques Gréber, qui contribue grandement à l’embellissement de la région de la capitale, recommande d’expulser les activités industrielles du centre-ville de Hull et de démolir les bâtiments voués à cette vocation. L’éminent historien Marcel Trudel, pour sa part, interrogé (...)

  • Dossier : Hull, ville assiégée

    Dossier : Hull, ville assiégée

    Quand les machines aiment la nature

    Le cas du boulevard des Alumettières

    Au cours de la dernière décennie, le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec ont conjointement financé la construction d’une infrastructure autoroutière traversant la partie sud du Parc de la Gatineau, une « zone naturelle » de 361 kilomètres carrés dont la pointe sud pénètre dans la ville québécoise de Gatineau. Le projet aura été conçu, discuté et planifié pendant 25 ans avant d’être complété en 2007. L’entreprise a coûté 96 millions de dollars. En valait-elle le coût et le coup ?

  • Dossier : Hull, ville assiégée

    Dossier : Hull, ville assiégée

    Un brin d’espoir pour le centre-ville de Gatineau ?

    À la suite de l’industrialisation, de la montée en flèche du système capitaliste et du progrès de l’industrie automobile, le visage urbain des villes nord-américaines se transforme. Les banlieues se développent et « cette urbanisation des espaces périphériques sera accompagnée du “déclin” de certaines zones centrales [1] ». C’est particulièrement le cas à Gatineau, où le centre-ville fait face encore aujourd’hui à des défis majeurs : insécurité, dégradation du paysage urbain, réduction de la population résidante, pauvreté, etc. Dans ce contexte, il est plutôt rare de rencontrer un résidant s’exclamant : « Comme je suis fier d’être Gatinois ! » et beaucoup moins d’entendre l’expression : « Hull, c’est dull !  »

  • Dossier : Hull, ville assiégée

    Dossier : Hull, ville assiégée

    L’envers de l’assiette

    Centre-ville de Gatineau : aucun supermarché ni réelle offre substantielle de commerces variés permettant de s’alimenter. En juillet 2008, le Marché de solidarité régionale de l’Outaouais (MSRO) apparaît sur l’île de Hull comme une initiative viable et tant espérée sur le territoire du centre-ville qualifié jusque-là de désert alimentaire. Organisme sans but lucratif, le petit oasis ensoleillé de la rue Frontenac devient chaque jeudi le point de rencontre entre les consommateurs et les producteurs de la (...)

La revue

dans votre poche

Depuis 2013, la revue est disponible au format numérique. Que vous utilisiez un téléphone, une tablette, une liseuse Kindle ou un ordinateur, vous pourrez lire la revue sur le support qui vous convient.

Téléchargez gratuitement une application pour lire la revue À bâbord !

Le module EPUBReader permet de lire les fichiers ePub dans le navigateur Firefox (MAC, PC)

Le logiciel FBReader (MAC, PC, Linux, Android, Blackberry)

Le logiciel Calibre (MAC, PC, Linux)

Le logiciel Adobe Digital Editions (MAC, PC)

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application Google Play Livres (MAC, PC, iPad/iPhone, Android).

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application:
Google Play Livres pour Android
Google Play Livre pour iPhone/iPad

Kindle pour liseuse Kindle

iBooks pour iPhone/iPad

Le logiciel FBReader pour Blackberry