Dossier : Pauvreté et contrôle (...)

Présentation du dossier

Pauvreté et contrôle social

Un dossier coordonné par Christian Brouillard et Claude Rioux, illustré par Frédéric Guimont

Pauvreté et discipline : deux termes qui, dans nos sociétés, semblent aller de pair. De fait, dès la montée du capitalisme en Occident, le pouvoir n’a eu de cesse de tenter de contrôler ce qu’il désignait lui-même comme potentiellement dangereux pour le système social : fous, criminels, malades et, surtout, pauvres. Avec le triomphe du néolibéralisme, on assiste à un redéploiement des politiques étatiques où l’aspect social tend à disparaître mais pas celui du contrôle et de la maîtrise. Un vaste dispositif, pas toujours cohérent, se met donc lentement en place, allant des politiques urbaines au workfare en passant par l’école, le ciblage des « groupes à risque » (euphémisme relayant les « classes dangereuses » du xixe siècle) sans oublier les politiques sécuritaires (genre « tolérance zéro »), car derrière l’urbaniste ou le travailleur social, il y a trop souvent le flic et la prison ! C’est là un vaste sujet dont ce dossier ne pourra rendre compte totalement, son but étant, plus modestement, d`entamer une réflexion sur quelques facettes de ce contrôle social de la pauvreté.

Vous avez aimé cet article?
À bâbord! vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.
Partager sur        

Articlessur le même thème