Dossier : Démocratiser l’économie

Articles

  • Dossier : Démocratiser l’économie

    Dossier : Démocratiser l’économie

    Travail et démocratie : un autre modèle

    Le milieu de travail est, pour la plupart des gens, hiérarchique et autoritaire. Nous prétendons vivre en démocratie, mais le quotidien de la majorité est composé de directives, d’ordre, d’obéissance et d’humiliation. Prise de décision en commun ? Discussion ? Consensus ? Ces mots sont étrangers à la réalité vécue « à la job ». Traditionnellement, la démocratisation des milieux de travail qui a été proposée à gauche se présentait sous trois visages : la syndicalisation, la création de coopératives de travail, la socialisation de l’ensemble des moyens de production. Il est cependant possible de réunir et dépasser ces approches.

  • Dossier : Démocratiser l’économie

    Dossier : Démocratiser l’économie

    La taxe sur les transactions financières

    Difficiles avancées

    Les marchés financiers occupent une place plus que considérable dans l’économie contemporaine. Les gouvernements abdiquent de leur autonomie afin de prendre les décisions qui les rassureront le mieux possible. Leurs excès rendent les populations victimes des débâcles qu’ils provoquent. Ils échappent à toute réglementation, à toute reddition de compte. Les sommes faramineuses qu’ils accumulent ne sont pas redistribuées. Aucun secteur de l’économie ne s’émancipe si aisément de toute forme de contrôle.

  • Dossier : Démocratiser l’économie

    Dossier : Démocratiser l’économie

    La vérification citoyenne de la dette

    Pour ne pas se laisser berner

    Rien ne vaut une bonne dette souveraine pour restreindre la démocratie. Un pays endetté n’est plus maître de ses choix. Il doit appliquer des mesures qui satisfont d’abord et avant tout les créanciers. Il se plie aux critères d’évaluation des agences de notation, fortement imprégnées de l’idéologie néolibérale, afin d’éviter une décote qui entraîne une hausse du taux d’intérêt. Et tous assistent au spectacle d’élus humiliés et soumis, incapables de gouverner pour le bien de la population.

  • Dossier : Démocratiser l’économie

    Dossier : Démocratiser l’économie

    Budgets au féminin

    The Fawcett Society est le leader anglais dans la campagne pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Cette organisation a publié en mars 2012, avec la collaboration du Women Budget Group, une étude sur l’impact des budgets d’austérité sur les femmes .
    La pauvreté, constate-t-on, est plus répandue chez les femmes, qui accusent sur le plan économique un retard qui n’a pas encore été comblé. Pire : dans certains cas, cet écart continue de s’accroître, et ce, malgré des lois telle que la Equality Act (...)

  • Dossier : Démocratiser l’économie

    Dossier : Démocratiser l’économie

    Externalités et économie de l’environnement

    Le marché est, selon son modèle théorique, un mécanisme efficient qui permet d’optimiser l’utilisation des ressources limitées d’une société – ressources naturelles, main-d’œuvre, capital et technologies – afin de satisfaire en biens et en services les besoins des consommateurs. Pour les tenants du tout au marché, ce dernier incarne la forme la plus achevée de la démocratie.

  • Dossier : Démocratiser l’économie

    Dossier : Démocratiser l’économie

    Le budget participatif

    Un moyen de réformer et consolider nos institutions

    À la suite des révélations quant à l’existence de la corruption dans les municipalités au Québec, comment expliquer qu’il n’y ait pas eu un plus grand nombre de citoyennes et de citoyens réclamant des comptes à leurs éluEs ? Depuis quelques années déjà, plusieurs faits permettaient pourtant de présumer qu’un certain nombre de nos représentantEs et fonctionnaires « s’en mettent plein les poches », ou à tout le moins abusent du système. Une question s’impose donc : comment éviter que cela ne se reproduise ?

  • Dossier : Démocratiser l’économie

    Dossier : Démocratiser l’économie

    À chacun son budget !

    Les budgets gouvernementaux ne sont pas des documents à la portée de tout le monde. Il s’agit de textes arides, denses et pour tout dire, plutôt ennuyeux ! Pourtant, ce dont il est question devrait intéresser la vaste majorité d’entre nous. Dans un budget, le gouvernement décide des services qu’il compte rendre disponibles à la population et la manière adéquate de les financer. Bref, on y parle, dans le doux langage soporifique de la comptabilité, un peu beaucoup de nos destinées collectives.

  • Dossier : Démocratiser l’économie

    Dossier : Démocratiser l’économie

    Un exercice budgétaire pour contrer le néolibéralisme

    Les politiques néolibérales d’austérité fiscale font des ravages au Canada et au Québec depuis un quart de siècle. Elles ont visé et effectué une redistribution de la richesse vers les entreprises et les plus nantis. Faire accepter l’austérité a toutefois exigé un travail idéologique intense et constant. D’où une propagande soutenue, axée sur la peur de la dette publique.

  • Dossier : Démocratiser l’économie

    Dossier : Démocratiser l’économie

    La valeur du temps humain

    Réflexion sur la crise du travail

    Les gens travaillent aujourd’hui plus que jamais. Au Canada, en 1991, un travailleur sur dix trimait plus de cinquante heures par semaine. En 2001, leur nombre avait augmenté à un sur quatre. Pourtant, dans notre société, la production de la valeur et de richesse dépend de moins en moins du travail humain. Étonnant paradoxe des sociétés capitalistes avancées : le travail est devenu superflu, mais on ne s’y est jamais accroché avec autant de force.

  • Dossier : Démocratiser l’économie

    Présentation du dossier du no. 48

    Démocratiser l’économie

    Un moyen incontournable pour combattre l’injustice et les inégalités

    Deux constats sont à l’origine de ce dossier. Le premier devrait être une évidence pour chacunE de nous : les institutions économiques telles que nous les connaissons ne favorisent pas le développement de la démocratie. Elles génèrent des inégalités effarantes, distribuent injustement les fardeaux et les bénéfices de la production de biens et de services, mettent en concurrence les individus et les groupes et asservissent les institutions politiques aux classes dominantes.
    Pour que la (...)

La revue

dans votre poche

Depuis 2013, la revue est disponible au format numérique. Que vous utilisiez un téléphone, une tablette, une liseuse Kindle ou un ordinateur, vous pourrez lire la revue sur le support qui vous convient.

Téléchargez gratuitement une application pour lire la revue À bâbord !

Le module EPUBReader permet de lire les fichiers ePub dans le navigateur Firefox (MAC, PC)

Le logiciel FBReader (MAC, PC, Linux, Android, Blackberry)

Le logiciel Calibre (MAC, PC, Linux)

Le logiciel Adobe Digital Editions (MAC, PC)

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application Google Play Livres (MAC, PC, iPad/iPhone, Android).

Le site Google Play Livres permet de téléverser la revue dans l’onglet "Mes livres". Vous pourrez ensuite lire la revue sur tous les navigateurs (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari) ou sur votre téléphone intelligent via l'application:
Google Play Livres pour Android
Google Play Livre pour iPhone/iPad

Kindle pour liseuse Kindle

iBooks pour iPhone/iPad

Le logiciel FBReader pour Blackberry